Poursuite de la défiscalisation en Outre-mer jusqu’en 2020

0
73
La FMBTP a déclenché le mouvement

Par un communiqué ce mardi soir, la ministre des Outre-mer annonce une évolution du dispositif de défiscalisation “afin de clarifier et de stabiliser le cadre des aides à l’investissement outre-mer au moins jusqu’au 31 décembre 2020.” Introduite par la loi Lodéom, le dispositif devait prendre fin le 31 décembre 2017.

GrueUn amendement gouvernemental est donc nécessaire qui viendra modifier l’article 43 du Projet de Loi de Finances pour introduire les nouvelles dispositions. Dans les cinq départements et régions d’outre-mer, le mécanisme du crédit d’impôt couvrira l’ensemble du secteur du logement social à compter de 2018. A partir de cette même date, ce même mécanisme sera progressivement étendu aux opérations réalisées dans le secteur productif, moyennant la montée en puissance d’un dispositif de
préfinancement efficace.

Parallèlement, les petits investissements pourront continuer à bénéficier de la défiscalisation classique.
Dans les collectivités à fiscalité propre (Nouvelle Calédonie, Polynésie Française, St Martin, St Barthélémy, St-Pierre-et-Miquelon et Wallis et Futuna), où le crédit d’impôt n’est pas applicable, les mécanismes de défiscalisation classiques seront conservés, pour le logement social comme pour l’investissement productif.
“Par ces mesures, le Gouvernement répond à une attente forte des acteurs économiques des outre-mer, poursuit la mise en œuvre de la réforme engagée en 2014 et tient les engagements pris par le Président de la République et le Premier ministre depuis 2012.”
La ministre des Outre-mer souligne que 2 milliards d’euros d’investissement sont dégagés chaque année par ces aides fiscales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here