23.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilFaits diversTrois meurtres en 2015, la question des chombos dans la ville

Trois meurtres en 2015, la question des chombos dans la ville

Les trois histoires tragiques de l’année à Mayotte posent la présence des outils agricoles dans un environnement urbain où ils peuvent devenir des armes en puissance.

Les upangas, de véritables sabres lorsqu'ils sont détournés de leur usage agricole
Les upangas, de véritables sabres lorsqu’ils sont détournés de leur usage agricole

Mayotte n’avait pas connu de meurtres depuis fort longtemps et en voici trois commis la même année. La situation est inédite dans notre département. Certes, la monté des violences est une évidence incontestable, avec parfois des passages à l’acte qui peuvent relever d’un déchaînement sans limite. Mais elle ne se traduit heureusement pas par une évolution tout aussi spectaculaire des assassinats.

Car malgré ces trois meurtres, on ne peut parler de véritable phénomène. Au mois de mars, à Combani, c’est un différend familial qui s’est terminé dans le sang. Un homme surgit dans le banga de la famille de sa femme, tue sa belle-mère et blesse son épouse. L’histoire est tragique mais ne permet pas tirer de conséquences sur d’éventuels changements de comportements au sein des familles.

C’est également une histoire familiale dramatique qui s’est déroulée à Koungou en septembre lorsqu’un homme a tué sa mère et blessé sa sœur. Mais là encore, impossible d’aller chercher une analyse au-delà d’une histoire personnelle. Enfin, la semaine dernière à Mtsangamouji, il s’agirait d’un règlement de compte entre jeunes.
Finalement, dans ces trois histoires, on ne retrouve que peu de points communs si ce n’est l’arme du crime: un coupe-coupe.

Distinguer les usages

Depuis le décret du 30 juillet 2013, le procureur de la République, Joël Garrigue, explique au JDM que «les armes sont classées en 4 catégories. La catégorie A concerne les armes de guerre et les armes à feu, la catégorie B les armes à poing, la catégorie C les armes d’épaule et la catégorie D les matraques ou les poignards». C’est donc dans cette dernière catégorie que se rangent les chombos et les upangas, et comme toutes les armes, leur port est interdit… Mais pas leur transport. C’est toute l’ambiguïté de tels objets qui sont aussi des outils agricoles.

De nombreux outils agricoles peuvent être détournés de leur usage
De nombreux outils agricoles peuvent être détournés de leur usage. Celui-ci fut utilisé lors d’une agression

«Localement, la politique pénale que nous mettons en œuvre vise à distinguer l’usage qui en est fait. Quelqu’un qui a un chombo dans sa voiture parce qu’il se rend à la campagne ne sera pas inquiété car il s’agit d’un transport pour un usage prévu. En revanche, quelqu’un qui se promène dans une ville avec un chombo et qui est susceptible d’en faire un usage détourné, tombe sous le coup du décret de juillet 2013», précise le procureur de la République.

Les pierres sont également des armes

Dans cette logique, l’achat de chombo n’est pas limité comme, par exemple, n’est pas encadré l’achat de machettes aux Antilles, autres territoires concernés par des violences avec de tels objets. «En revanche, on peut les confisquer et prononcer des sanctions pénales lorsque des personnes se promènent avec, alors qu’elles ne devraient pas le faire», souligne Joël Garrigue.

Il est impossible de connaître les chiffres précis des faits de violences avec des chombos mais le sentiment largement partagé par les observateurs est qu’ils ne connaîtraient pas d’augmentation significative. S’il est difficile de les repérer en tant que tels, c’est qu’ils font partie de la catégorie «violence avec arme»… et il y en a une autre, encore plus répandue que les chombos à Mayotte : les cailloux de toutes tailles. Mais dans ce cas, aucune réglementation ne peut être envisagée.
RR
Le Journal de Mayotte

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Lagon, Mayotte

« L’art et la mer », un appel à projet ambitieux du Parc...

139133
Le Parc naturel marin de Mayotte et la Direction des affaires culturelles (DAC) de Mayotte s’associent pour lancer un appel à projets de résidences artistiques en faveur des enjeux écologiques de l’île, notamment en ce qui concerne son environnement marin. Cet appel à projets entend démocratiser les pratiques artistiques et la transition écologique.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139133
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139133
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139133
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139133
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139133
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com