27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilEconomieAchats par correspondance : vers la fin de la double taxation à...

Achats par correspondance : vers la fin de la double taxation à Mayotte

C’est bientôt la fin de l’injuste cumul du paiement des taxes d’octroi de mer et de TVA pour les consommateurs par correspondance à Mayotte : la Douane fait entrer ces sites de vente dans le droit commun. Pour le bonheur des portefeuilles.

DouanesPour exhiber ses derniers baskets fluo, s’offrir de la lingerie fine ou porter le dernier top à la mode, il faut s’armer de courage à Mayotte. Face à la déficience de l’offre, nombreux sont ceux qui se tournent vers les sites de commandes en ligne. Deux clics de souris, un système de paiement sécurisé, et hop, au mieux quinze jours après, la marchandise vous attend dans votre relai postal préféré. Mais là, vous est brandi aussi un bordereau bleu pas sexy du tout : il faut repasser à la caisse et c’est souvent le coup de massue.

Explications. Les achats effectués sur les sites métropolitains, comme La Redoute, ou Amazone, sont facturés avec la TVA de 19,6%. Et arrivés à Mayotte, ils sont soumis à l’octroi de mer, à 40% pour la plupart des vêtements. Taxé à prés de 70% ! Et le petit top ne deviendra pas grand pour autant…

Le JDM s’est donc tourné vers le service des Douanes pour avoir quelques explications. « Normalement, les sites de vente par correspondance devraient facturer hors taxe, en sachant que les départements d’outre-mer ont une fiscalité différente de la métropole, puisque s’y applique l’octroi de mer », indique Denis Giligny, directeur des Douanes à Mayotte.

Les pistes pour s’en sortir à moindres frais

Les bordereaux bleus de dédouanement
Les bordereaux bleus de dédouanement

Sans compter que beaucoup de sites ne connaissent pas Mayotte, les plus gros ne font pas dans le détail hors taxe pour un marché restreint.

Denis Giligny donne trois pistes pour s’en sortir à moindres frais, dont l’une peut révolutionner nos ambitions d’achat. La première concerne le livre ou le parfum que votre maman tient à vous offrir pour votre anniversaire : « entre particuliers, de métropole à Mayotte, vous ne paierez rien si la valeur du bien n’excède pas 205 euros. »

La deuxième est d’acheter soi-même sur place la tablette à 1.000 euros et de voyager avec la marchandise : « depuis le 1er janvier 2014, les franchises européennes s’applique jusqu’à une valeur de 1.000 euros. »

Pour faire entrer une marchandise à Mayotte, la troisième voie est donc la vente par correspondance (VPC). Et une procédure va être mise en place pour éviter ce cumul de taxes, TVA+ octroi de mer : « nous travaillons pour que le dispositif effectif dans les autres DOM soit mis en place à Mayotte. Tout sera taxé au départ. » Les frais de transport et l’octroi de mer seront donc appliqués sur du hors taxe en métropole, il n’y aura plus rien à régler à Mayotte.

« Pour cela, nous sommes en train d’identifier les sociétés de Vente par correspondance dont l’activité est importante avec Mayotte. Chacune devra passer une convention avec le service des Douanes et intégrer le territoire dans son système informatique. » Une avancée que Denis Giligny espère concrétiser en 2016, « nous rejoignons ainsi le fonctionnement de droit commun. »

Un système rodé dans les autres Outre-mer, et qui pourrait inciter davantage de consommateurs à avoir recours à la VPC… en multipliant les idées de petits cadeaux à offrir.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Maoclav Concept, un clavier qui touche aux racines du shimaoré et...

139521
Ce vendredi, le jeune Rachid Abdou Moussa présentait aux médias sa start-up Maoclav Concept. A l'honneur, un clavier ouvrant la porte à l'utilisation du shimaoré et du kibushi, spécialement adapté pour toutes les langues dérivées du Swahili. Entre modernité et préservation du patrimoine local, l'initiative promet des usages multiples dans des domaines divers.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139521
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139521
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139521
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139521
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139521
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com