24.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 juin 2022
AccueiljusticeNeuf mois de prison avec sursis pour une expédition punitive

Neuf mois de prison avec sursis pour une expédition punitive

CARNET DE JUSTICE. Cinq jeunes qui ont préféré se faire justice plutôt que d’avoir recours à la gendarmerie, étaient à la barre du tribunal ce mercredi matin. Des escalades de violence qui avaient duré plusieurs jours en avril dernier à Tsingoni à la suite du Street dancers Show.  “Elles prennent en otage toute l’île », soulignera une juge.

Des émeutes après le spectacle du Street dancers show
Des émeutes après le spectacle du Street dancers show

La fête du Hip hop en nocturne à Tsingoni en avril 2015 avec le Street Dancers show, avait été gâchée par des conflits inter villages Combani-Tsingoni. S’en était suivie une opération punitive de 9 jeunes de Combani, cherchant à se venger, jusqu’à entrer de force dans l’entreprise SEV Mayotte qui emploie un des jeunes visés. Son scooter a été dégradé. Des réparations qui se monteraient à 702 euros, à entendre l’avocat de la victime.

Porte et vitre brisée, l’entreprise et son employé déposent plainte. Surtout que, à son insu, une vidéo filme les faits et gestes de la bande, « une violence inouïe », pointera plus tard le procureur. Cinq sont reconnus, dont quatre présents à la barre, malgré leurs cagoules à poste. A la barre, ils n’ont pas franchement l’air de délinquants : deux s’affichent comme médiateurs, et les deux autres sont étudiants à l’Ecole d’Application maritime.

S’ils ont conscience d’avoir mal agi, c’est envers l’entreprise à laquelle ils présentent des excuses, tout en considèrent qu’il s’agit d’un « dommage collatéral » des conflits entre villages. « Collatéral ? », reprendra l’assesseure en s’étranglant, « mais Mayotte est prise en otage à chacun de vos différents ! Quand ce ne sont pas des dégradations, des barrages empêchent l’île de fonctionner ».

La différence entre l’homme et l’animal

Le vice-procureur Philippe Leonardo arrivé à Mayotte début janvier également officiellement installé
Le vice-procureur Philippe Leonardo

« Et des excuses à la victime ? », interroge l’avocate Fatima Ousseni. Là, c’est le règlement de compte qui est invoqué, « ils étaient nombreux à Tsingoni à nous frapper à coup de pierres et de bâtons. Et s’ils n’ont pas déposé plainte, « c’est qu’à Mayotte, c’est bien connu, il n’y a pas de sécurité, on n’est obligé d’agir nous-mêmes. » Une justification de l’escalade des violences qui fait sortir de ses gonds le procureur Léonardo, surtout lorsqu’il entend le plus sage d’entre les prévenus expliquer que « la part d’animalité qui est en nous s’est exprimée, en groupe, on s’est senti tout puissant. »

Le réquisitoire le sera lui aussi, puissant : « La différence entre un animal et l’homme, c’est le cerveau que vous avez de toute évidence laissé à la maison ce jour là ! Vous parlez de dommage collatéraux comme si nous étions en guerre. Les faits ont été commis il y a 6 mois, et vous ne réalisez toujours pas ! » Il demandait une peine de 9 mois de sursis avec mise à l’épreuve, interdiction d’entrer en contact avec la victime et de porter des armes.

Un discours qui aura porté à en croire l’attitude des jeunes, qui demandait pardon à la victime, et pris conscience que « ces guerres intercommunales, c’est comme une étincelle qui allume une flamme. »

Le jugement aura entendu le parquet puisque les cinq jeunes sont condamnés à 9 mois de prison avec sursis, l’obligation d’indemniser les victimes à hauteur de 706 euros et 1.000 euros au titre des préjudices matériel et moral, pour le jeune, et 1.498 euros et 1000 euros au chef d’entreprise pour les mêmes raisons.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le sous-variant d’Omicron BA.5 qui recontamine la métropole également détecté à...

139533
Face à la hausse actuelle des cas de Covid en métropole, le directeur de l'Agence Régionale de Santé Olivier Brahic dressait le bilan ce mardi. Le sous-variant BA.5, l'un des responsables du regain de contamination dans l'hexagone, a été détecté sur le sol du 101ème département. Pour l'ARS, l'heure est à la vigilance, et l'Agence incite encore et toujours à la vaccination, encore trop faible dans le département.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139533
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com