26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 juillet 2022
AccueilFil infoSaint Louis retrouve son calme après l’interpellation du «gourou» de jeunes femmes...

Saint Louis retrouve son calme après l’interpellation du «gourou» de jeunes femmes mahoraises

Des habitants ont mené différents actions contre un homme d’origine sénégalaise, enfermé dans une maison avec 17 femmes, des Réunionnaises mais aussi des étudiantes mahoraises, à Saint-Louis (La Réunion) dans le quartier de l’église. Après des manifestations, dans un accès de colère et une ambiance survoltée, une vingtaine de manifestants et de casseurs a pris d’assaut la maison où sont hébergés le dénommé “Sané” et ses protégées. L’homme considéré comme un «gourou» est suspecté d’emprise psychologique sur ces femmes. Il leur enseigne une «spiritualité musulmane», proche du soufisme, et les femmes n’ont jamais fait état de contraintes physiques et psychologiques.

Saint Louis: La colère contre un gourou présumé vire à l'émeute (Photo: JIR)
Saint Louis: La colère contre un gourou présumé vire à l’émeute (Photo: JIR)

C’est d’ailleurs à elles qu’il doit d’avoir échappé à un lynchage annoncé.
La scène s’est déroulée vendredi soir et elle ponctuait cinq jours de manifestations et de tensions dans le quartier. Tout avait commencé dans la nuit du 3 au 4 octobre derniers avec des attroupements provoqués après qu’un père de famille ait voulu récupérer sa fille mineure qui se trouvait dans la fameuse maison.

Comme ce père, au fil de la semaine, les manifestants ont décidé de se faire justice, lassés de voir leur sœur, mère, tante, et cousine enfermées dans une case sous la présumée emprise de cet homme.
Ce coup de force et l’interpellation du «gourou» n’a pourtant pas suffi à calmer les proches des jeunes femmes. Inquiets et furieux, les manifestants maintiennent le siège du domicile alors que de nombreuses femmes souhaitent rester malgré tout dans la maison.

“C’est une secte”

Un prédicateur Mahorais, Malcom Hamada, très écouté dans ce quartier du centre-ville où vit le “gourou”, se confiait à nos confrères du JIR, alors qu’une de ses sœurs est dans la maison. Pour lui, il s’agit bel et bien d’une secte. «Cet homme appelle les gens à tout délaisser : leur travail, leurs jeunes enfants… Les femmes dont les maris ne voulaient pas rejoindre le groupe ont demandé le divorce. Or, dans l’Islam, les femmes ne demandent jamais le divorce. Quand on les écoute parler, on comprend qu’ils ne croient plus au Coran. Ils sont endoctrinés», explique-t-il.

De son côté, la préfecture de La Réunion a publié un communiqué dans lequel elle déclare «assurer la sécurité de tous». Une façon de répondre aux nombreuses critiques d’inaction portées à son encontre. Elle affirme avoir proposé des solutions d’hébergement.

Samedi, une médiation a été organisée par l’État, avec la participation des services de la direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de La Réunion et d’agents du conseil départemental de Mayotte. Alors que les occupantes de l’habitation avaient dans un premier temps accepté cette démarche, elles l’ont finalement refusée.
Sur place, la situation est encore fragile sur place.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conférence sur le thème de l’accompagnement des orphelins à Mayotte organisée...

139126
Ce dimanche, l’association DYAMA, Maison des orphelins de Mayotte organise à Mronabéja, en partenariat avec le Conseil Cadial et la Fédération des associations Islamiques...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139126
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Assemblée nationale, Mayotte, LR, LIOT, Outre-mer

Les derniers échos ultramarins de l’Assemblée nationale

139126
On sait dans quelle commission vont siéger nos deux députés mahorais. Quant au 10ème groupe politique qui devait être dédié aux députés outre-mer, LIOT, c'est une autre configuration qui émerge

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139126
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139126
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139126
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com