Municipales à Mtsangamouji: Une mise en examen et une détention provisoire pour de fausses procurations (ACTUALISATION 16h50)

0
77

ACTUALISATION 16h50. L’homme a été placé en détention provisoire. Il est mis en examen pour tentative de fraudes électorales, falsification de documents administratifs et usage des procurations falsifiées. Il encourt 5 ans de prison et 75.000 euros d’amendes.
L’enquête se poursuit pour déterminer si d’autres personnes seraient impliquées dans ces agissements.
Ultime précision, il ne s’agit pas de 85 procurations falsifiées comme l’indiquait le JDM plutôt dans la journée mais de 84.

13h15. Un proche de Moula Issouf Madi, candidat malheureux aux élections municipales partielles de Mtsangamouji, est présenté actuellement à un juge d’instruction pour être mis en examen. Il aurait réalisé de fausses procurations lors du scrutin du 20 septembre dernier. Ce sont 85 faux documents qu’il aurait reconnu avoir glissé lors des opérations de vote pour tenter d’influer sur le cours du scrutin.

La mairie de Mtsangamouji
La mairie de Mtsangamouji

Après son placement en garde à vue hier mercredi, une information judiciaire avait été ouverte et un juge d’instruction nommé.
A la mi-journée, il est encore entendu par ce juge d’instruction qui pourrait choisir de le placer en détention provisoire ou sous contrôle judiciaire.

Pour mémoire, les élections municipales partielles du 20 septembre 2015 ont été remportées par le maire sortant Saïd Maanrifa Ibrahima (Les Républicains) avec 1.531 voix soit 58,4% des suffrages. La liste menée par Issouf Madi Moula (PS) a recueilli 1.090 voix soit 41,6% des voix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here