25.9 C
Dzaoudzi
jeudi 30 juin 2022
AccueilorangeLutte contre l’illettrisme: le ministère des Outre-mer donne des objectifs précis pour...

Lutte contre l’illettrisme: le ministère des Outre-mer donne des objectifs précis pour Mayotte

George Pau-Langevin et Marie-Thérèse Geffroy, la présidente de l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme (ANLCI) ont signé ce mardi 6 octobre un partenariat. Objectif : s’attaquer à l’illettrisme, un des fléaux des Outre-mer. Pour Mayotte, des objectifs concrets et précis.

La signature du partenariat entre George Pau-Langevin pour le MOM et Marie-Thérèse Geffroy pour l'ANLCI
La signature du partenariat entre George Pau-Langevin pour le MOM et Marie-Thérèse Geffroy pour l’ANLCI

Cette convention de partenariat entre le ministère des Outre-mer (MOM) et l’ANLCI attaque de front une situation jugée «préoccupante» pour l’ensemble des DOM… Un euphémisme pour Mayotte où une enquête menée par l’INSEE et Opcalia fait apparaître un taux de 58% de la population touchée par l’illettrisme (connaissance insuffisante de l’écrit) et même 39% par l’analphabétisme (incapacité complète à lire et à écrire). Dans le détail, l’illettrisme toucherait 50% des demandeurs d’emploi et 62% des salariés (27% seraient analphabètes).

L’objectif du partenariat est double : améliorer les conditions d’accompagnement et réduire de manière significative le nombre d’ultramarins (jeunes comme adultes) en situation d’illettrisme. George Pau-Langevin «a beaucoup insisté sur l’importance de la mobilisation collective de tous les acteurs publics ainsi que des partenaires sociaux et des entreprises», précise le ministère. Et de fait, pour Mayotte, le plan d’actions est ambitieux.

Il est issu d’une vaste consultation et a été présenté à la commission de lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme (CLIA) le 28 septembre dernier au département. Les nombreux partenaires impliqués dans son élaboration se sont arrêtés sur 10 axes qui vont commencer à être déclinés avant la fin de l’année, sur une durée de 5 ans.

De qui parle-t-on ?

Il s’agit d’abord d’affiner le diagnostic et de favoriser la recherche. Car les chiffres disponibles «ne permettent pas de connaitre avec précision l’ensemble des besoins et des caractéristiques de la population en matière de maîtrise des savoirs de base», note le plan d’action. Le diagnostic portera aussi bien sur les zones géographiques que sur les personnes (emploi, statut, salariés, chômeurs…). Le plan lance des indicateurs annuels pour connaître les évolutions et ainsi permettre des bilans des actions menées.

IllettrismeLe volet recherche concernera les questions liées aux apprentissages linguistiques propres au contexte mahorais et sur la question des enseignements traditionnels.

Une question de méthodes

Le plan se focalise également sur le repérage des personnes concernées ou encore la mobilisation d’acteurs locaux et des communes pour des formations fléchées sur des territoires. L’objectif est, par exemple, d’identifier 50 référents illettrisme dans le département et d’accompagner au moins 5 organisations pour doter Mayotte des outils à destination des différents publics-cibles et proposer des dispositifs adaptés.

Logiquement, le plan veut recenser les méthodes déjà utilisées. Un groupe de travail dédié à «l’ingénierie pédagogique» produira et expérimentera aussi des ressources pédagogiques, là encore, adaptées aux acquis des apprenants. Avec ces outils, des pratiques harmonisées doivent pouvoir être diffusées sur tout le territoire.

Professionnalisation et qualification des intervenants, échanges de pratiques, utilisation d’outils collaboratifs… La plateforme détaille et précise toutes les étapes, toutes les démarches avec des actions dont la fréquence est posée. Autrement dit, ce plan fixe des objectifs et des indicateurs. On sait ainsi que 30 formateurs doivent labélisés en 2020.

5.126 bénéficiaires en 2020

CollègeQuant au nombre de personnes illettrées que le plan ambitionne de toucher, l’objectif est de dépasser les 5.000 participants engagés dans des actions de formation en 2020 avec une montée en puissance. Les dispositifs concerneraient par exemple 1.900 personnes dès l’an prochain, 3.000 en 2017, 4.200 en 2018… et donc 5.126 en 2020.

Le détail du nombre de bénéficiaires parmi les demandeurs d’emploi, les salariés du secteur public, du secteur privé, les artisans et commerçants et le grand public est également prévu, car les organismes financeurs des formations sont aussi désignés : DIECCTE, CSSM, DJSCS, politique de la ville, OFII, CNFPT, Opcalia et les fonds européens (FSE).

Si le ministère rappelle que cette politique de lutte contre l’illettrisme «s’inscrit dans le cadre des priorités nationales engagées par le gouvernement», elle tombe aussi à un moment où les communes ont signé leur contrat de ville (hier encore à Sada) dans lesquels la cohésion sociale est souvent placée au cœur des projets. Au ministère de l’Outre-mer, on le sait bien. Car l’ancienne sous-préfète Sylvie Espécier qui avait mené le chantier des contrats de ville et désormais au MOM… Et ce sujet est très largement passé par son bureau.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS D’ATTRIBUTION FOURNITURES DIRECTIVE 2014/24/UE VILLE DE TSINGONI (976)

139126
SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM ET ADRESSES Ville de Tsingoni (976), Contact : Pole Ressources Humaines, Affaires Générales, Commande Publique et Affaires Juridiques, Place Zoubert...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139126
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139126
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139126
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139126
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139126
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com