25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 26 juin 2022
AccueilEducationAprès les profs, les élèves : tous en classe !

Après les profs, les élèves : tous en classe !

Alors que les élèves commencent leur rentrée ce mardi, les profs les ont précédés d’une journée. Au collège de Mgombani, les projets se multiplient pour être prêts à accueillir 1.684 élèves dans 62 classes.

Les consignes du principal avant les conseils d'enseignement
Les consignes du principal avant les conseils d’enseignement

L’année promet d’être quelque peu bruyante au collège de Mgombani. Bien sûr, les 1.684 élèves vont se faire entendre, dans un des plus grands collèges de France. Mais ce sont surtout les travaux qui vont raisonner dans l’établissement, ceux du quartier en voie de finition autour du collège et ceux de l’extension de l’établissement lui-même qui devrait gagner 7 classes à la rentrée prochaine. «Ca va nous apporter un réel confort, on est un peu juste en nombre de classes», relève Richard Barbé le proviseur.

Lui, a déjà fait sa rentrée il y a une semaine, en même temps que les 17 surveillants et les agents de l’établissement. Le classement en REP (réseau d’éducation prioritaire) a permis au collège de disposer d’un principal adjoint et d’un CPE supplémentaires. «C’est très important quand on veut renforcer l’accompagnement éducatif et pédagogique. On gagne en souplesse», indique celui qui va devoir plancher sur un nouveau projet d’établissement. Cette rentrée devrait en effet être marquée par le double renouvellement du projet académique et du projet d’établissement.

Le principal Richard Barbé entouré de quelques uns des 97 profs de l'établissement
Le principal Richard Barbé entouré de quelques uns des 97 profs de l’établissement

Valoriser les élèves

Les grandes lignes sont déjà connues : «l’objectif est de permettre à tout élève qui entre dans l’établissement de ressortir avec un diplôme ou une certification. On est là pour valoriser les élèves sans tomber dans la démagogie. Nous allons déployer des moments phares pour donner de l’appétit aux élèves.»

Langues, informatiques, code de la route et de nombreux détails qui, mis bout à bout, changent le collège : les mêmes tee-shirts pour tous (à 20€ les 5), les noms de fleurs donnés à chaque classe, la dizaine d’élèves de 3e qui vont passer le brevet d’initiation aéronautique (BIA) ou encore des projets particuliers pour chaque classe de 5e : Taïchi, lagon, philosophie, 2e langue vivante pour deux classes en préfiguration de la réforme des collèges… «On veut offrir aux 5e une à deux heures particulières pour les accrocher sur un développement personnel. Les profs adhèrent à ça et à Mayotte, on peut s’autoriser l’expérimentation», s’enthousiasme Richard Barbé.

Avant l'arrivée des 1684 élèves
Avant l’arrivée des 1684 élèves

C’est dans cet esprit que l’établissement va plancher sur un projet de réseau pour assurer une continuité entre l’école primaire et le collège. «On sait que le 1er degré a des difficultés. On a tous à apprendre les uns des autres».

Le grand écart des niveaux

Au final, les équipes éducatives vont devoir additionner les missions premières du collège, tout en soutenant les plus faibles d’un côté, avec deux classes de 6es spéciales (avec remise à niveau en français et en maths), et en favorisant l’élitisme de l’autre… Un grand écart permanent pour les 97 profs de l’établissement.
Parmi eux, un tiers de contractuels… L’établissement ne s’en sort pas si mal. On ne connaît pas encore les chiffres du vice-rectorat mais le taux pourrait atteindre 45% dans certains collèges ou lycées.

Le principal Richard Barbé dans son bureau à Mgombani
Le principal Richard Barbé dans son bureau à Mgombani

Les profs ont d’abord écouté le chef d’établissement ce lundi qui transmettait les messages de la politique éducative du ministère et ceux de la lettre de rentrée de la vice-recteur. Ils se sont ensuite retrouvés en conseil d’enseignants autour d’un coordonnateur dans chaque discipline pour veiller à caler un rythme de progression commun à chaque classe et harmonier les projets qu’ils peuvent mener en commun… Bref, préparer une année qui s’annonce dense.

62 classes

Les élèves de 3e (13 classes), qui connaissent déjà bien les lieux sont attendus mercredi, suivis des 5es jeudi (17 classes) et des 4es vendredi (15 classes).

Cette année, la nouveauté pour l’établissement se trouve à l’entrée. Un véritable sas infranchissable a été installé pour éviter les quelques intrusions auxquelles le collège a été confronté l’an dernier.
Dès 7 heures ce mardi, il sera grand ouvert pour accueillir les 17 classes de 6e à qui l’équipe éducative va expliquer leur nouvel environnement et les rendez-vous importants qu’ils auront dans l’année.
RR
Le Journal de Mayotte

La cour du collège de Mgombani s'apprête à accueillir les élèves de 62 classes
La cour du collège de Mgombani s’apprête à accueillir les élèves de 62 classes

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Demain, grand départ de la 38e édition de la Course de...

139137
Dans la perspective de sécuriser le parcours et l’événement prévu demain, la circulation sera interdite du Boulevard Mawana-Madi (rond-point Baobab) jusqu’à la place Zakia...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139137
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139137
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139137
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139137
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.

Le Cesem félicite les députés élus et entend collaborer avec eux dans l’intérêt de...

139137
Suite aux résultats des élections législatives, le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte a fait savoir par communiqué qu’il « félicite Madame Estelle Youssouffa et Monsieur Mansour Kamardine ». Des qualités qui se complètent Si...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com