De l’escrime sur la plage: une nouvelle discipline pour les enfants de Mayotte

0
252

En garde ! Un nouveau sport fait son apparition à Mayotte. Une initiation à l’escrime était proposée sur Musical Plage ce week-end pour les enfants. L’occasion de découvrir en s’amusant les valeurs d’une discipline militaire.

Toucher en respectant son adversaire: Les 1ers duels à Musical Plage
Toucher en respectant son adversaire: Les 1ers duels à Musical Plage

Des duels à l’épée à Musical Plage. L’association Messo propose aux enfants de découvrir une discipline très confidentielle dans notre département : l’escrime. Traditionnellement, elle est pratiquée dans les enceintes militaires. Un maître d’arme officie d’ailleurs au détachement de la légion étrangère (DLEM) à Dzaoudzi. Mais ce dimanche, les techniques et les valeurs de ce sport étaient accessibles aux plus jeunes sur le sable de Bandrélé, grâce à l’arrivée à Mayotte d’un passionné.

Hervé Fortin a découvert l’escrime à l’âge de 8 ans à Lons-le-Saunier (Jura). Au cours de sa carrière militaire, il a eu l’occasion de participer aux championnats de France (militaires) avant de s’éloigner de la discipline. «Une rencontre avec un maître d’armes polonais à Angoulême m’a ramené à l’escrime grâce à une session d’un mois organisée en Pologne avec des pratiquants du monde entier». Hervé replonge dans son sport favori jusqu’à s’adjuger une 3e place aux championnats de France vétéran.

Hervé Fortin explique la gestuelle propre à l'escrime
Hervé Fortin explique la gestuelle propre à l’escrime

Faire connaître fleurets, sabres et épées

A 44 ans, le voici à Mayotte où il investit un peu de son temps et de son argent pour démocratiser une discipline parfaitement inconnue du grand public mahorais. «Il existe trois armes en escrime : le fleuret, le sabre et l’épée», explique-t-il aux enfants venus s’initier… le poignard n’en fait pas partie, contrairement aux suggestions des petits.

Ce dimanche, il va leur faire découvrir les maniements et les règles du duel. Les épées sont en plastique mais pas question pour autant de faire n’importe quoi. On ne se saisit de son épée qu’une fois le masque posé sur la tête.

Apprendre la marche, la retraite et la fente
Apprendre la marche, la retraite et la fente

Les jeunes apprennent le salut, à marcher et reculer dans une gestuelle propre à ce sport. Ils découvrent aussi que se toucher avec une épée, ce n’est pas se donner des coups.

L’escrime, c’est d’abord le respect

«L’escrime, c’est d’abord le fairplay, le respect de l’autre et une très grande concentration», explique-t-il. Et un duel, «ce n’est pas deux mais trois personnes : les deux tireurs et l’arbitre qui permet au combat de commencer et qui peut l’interrompre.»

Avec son BPGEPS «activité physique pour tous», Hervé Fortin espère installer des rendez-vous réguliers avec les enfants de Mayotte. Il pourrait aussi prendre la relève du maître d’arme du DLEM qui s’apprête à quitter le département. «Une fois qu’on maîtrise les techniques, on peut vraiment prendre beaucoup de plaisir avec l’escrime. C’est en tout cas ce que je vais essayer de transmettre : le plaisir à travers une activité physique exigeante.» Avec, en prime, le lagon en toile de fond.
RR
Le Journal de Mayotte

Les première explications : Toucher l'autre sans se faire toucher
Les premières explications : Toucher l’autre sans se faire toucher
Masques et épées en plastique à Musical plage
Masques et épées en plastique à Musical plage

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here