Scène ouverte et traditions pour le 1er festival culturel de Mamoudzou

    0
    94

    De vendredi à dimanche, la Place de l’ancien marché va accueillir la 1ère édition d’un festival culturel organisé par la mairie de Mamoudzou. Objectif : impliquer les jeunes et (trans)mettre en scène la culture mahoraise.

    Stanlanti Ali, l'adjointe au maire de Mamoudzou qui porte ce festival
    Stanlanti Ali, l’adjointe au maire de Mamoudzou qui porte ce festival

    La ville de Mamoudzou veut installer un festival annuel sur le modèle des rendez-vous devenus de véritables institutions pendant les grandes vacances en métropole ou dans les autres DOM. Ce week-end, c’est donc la 1ère édition du festival culturel de Mamoudzou.

    Des cultures urbaines aux prestations plus traditionnelles, en groupe ou en solo, que ce soit des danses, de la poésie, du théâtre, ou des démonstrations corporelles… tous ceux qui le souhaitent peuvent venir partager un peu de leur talent.

    «C’est un festival qui est vraiment tourné vers la jeunesse», explique Stanlanti Ali, adjointe au maire de Mamoudzou chargée de la citoyenneté, de la culture et de la vie associative. C’est elle qui porte ce nouveau rendez-vous. «Malgré mon jeune âge, je suis très ancrée dans les traditions mahoraises.
    L’un des objectifs, c’est aussi de les faire vivre pour les transmettre et montrer à nos jeunes d’où on vient. Il faut mettre en valeur nos racines», soutient l’élue également très impliquée dans la vie associative.

    Affiche 1er festival culturel de la ville de MamoudzouUn samedi de mariage

    Ce vendredi, le festival s’installe donc sur la Place de l’ancien marché, en plein cœur de Mamoudzou. Il s’ouvre donc par cette scène ouverte à partir de 16h. A 18h, le public pourra profiter et participer à un M’gourou, avant que la scène ouverte prenne à nouveau le relai à 20h.
    Samedi, l’ambiance sera celle des mariages avec les danses typiques à partir de 15h avec un M’chogoro, à 18h les Chakacha et Biyaya et un Chigoma à partir de 21h.
    Enfin dimanche, un grand débah dès 13h sera suivi d’un M’biwi à partir de 17h.

    Pour la 1ère édition, il faudra peut-être faire avec quelques ratés mais l’organisation demande déjà un peu d’indulgence, «ça sera une source de leçons pour les prochaines années», prévient Stanlanti Ali. Quoi qu’il en soit, l’événement a bel et bien vocation, non seulement à s’installer dans le temps, mais aussi à s’ouvrir à d’autres villages de Mayotte voire à l’international.

    En attendant, tous ceux qui souhaitent occuper la scène ouverte peuvent encore s’inscrire jusqu’à vendredi à la direction de Sports et de la culture de la mairie, Place de l’ancien marché de 8h à 15h ou téléphoner au 029.61.37.58 ou au 029.60.86.76. A vous de montrer vos talents !
    RR
    Le Journal de Mayotte

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here