27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilEnvironnement«Urahafu na Unono» 3e édition: Mobilisation citoyenne pour Mamoudzou propre

«Urahafu na Unono» 3e édition: Mobilisation citoyenne pour Mamoudzou propre

La ville de Mamoudzou prépare activement la 3e édition de l’opération «Urahafu na Unono» (Propreté et santé). Six journées citoyennes sont prévues en septembre pour rendre la ville durablement propre.

L'opération "Urahafu na Unono" en 2014
L’opération “Urahafu na Unono” en 2014

Pour la 3e édition de l’opération «Urahafu na Unono», la municipalité de Mamoudzou est bien décidée à donner une ampleur inédite à l’événement. L’objectif est de mobiliser 40.000 personnes dont 15.000 élèves, le personnel municipal et le tissu associatif. Les services municipaux réunissaient hier à la mairie tous ceux qui peuvent faire de cette action réussite. Et il y a du boulot : selon une première évaluation, ce sont plus de 2.000 m3 de déchets qui pourraient être évacués de l’ensemble des villages de la commune dont un bon quart valorisable.

L’événement va se dérouler en trois temps : les vendredi 11 et samedi 12 septembre à Passamainty, Tsoundzou et Vahibé ; les vendredi 18 et samedi 19 septembre à Cavani et Mtsapéré ; et enfin les vendredi 25 et samedi 26 septembre à Kawéni et Mamoudzou. A chaque fois, l’opération est prévue de 7h à midi.

Un concours dans les quartiers

Le grand nettoyage de 2014
Le grand nettoyage de 2014

«On a également lancé un concours «Quartier propre» pour évaluer la propreté des quartiers sur le long terme», explique Issihaka Saidi Hala, qui travaille sur le sujet à la mairie. «C’est une idée portée par les associations depuis l’an dernier et souhaitée par Raize Maliki, l’adjointe chargée de l’environnement, du cadre de vie, de la propreté urbaine, de la salubrité et du développement durable. On veut récompenser le travail effectué et faire en sorte que les bons réflexes s’installent.»

Les agents de la ville qui coordonnent l’opération veulent faire des employés communaux de véritables référents pour piloter l’opération dans les villages et mobiliser très largement. Les associations sont appelées à recenser les zones où elles veulent intervenir et engager leurs membres à participer. Quant aux entreprises, également sollicitées, la ville espère qu’elles offriront un soutien matériel et pourquoi pas une formation aux bénévoles qui le souhaitent, en particuliers aux risques sanitaires.

La propreté, ce sont des économies !

La mangrove de Mtsapéré n'est plus qu'une immense décharge
La mangrove de Mtsapéré n’est plus qu’une immense décharge

L’opération a un coût, près de 155.000€ dont 70.000€ pour la campagne, 51.000€ pour les petits matériels et 34.000€ pour l’utilisation des camions et tractopelles. Mais elle rapporte aussi car elle permet d’éviter des coûts liés à la pollution pour la mairie : «On a essayé d’estimer ce que coûterait à la ville tout ce nettoyage s’il devait être fait par des agents municipaux. On est arrivé à près de 900.000 euros !», indique Issihaka Saidi Hala.

Et pour ne pas que l’opération soit en coup d’épée dans l’eau, le maintien de la propreté des quartiers est devenue un objectif pour la municipalité : 48 agents communaux ont été embauchés, une demande de subvention est en cours pour moderniser le nettoyage et des appels d’offres sont lancés pour du matériel. La ville va également se doter, d’ici à la fin de l’année d’une régie pour permettre une véritable répression avec des PV qui pourraient être dressés pour les incivilités, dans la foulée du nouveau plan de propreté urbaine.

Et en plus du concours « Quartier propre», des actions de sensibilisations devraient être organisées tout au long de l’année.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Maoclav Concept, un clavier qui touche aux racines du shimaoré et...

139137
Ce vendredi, le jeune Rachid Abdou Moussa présentait aux médias sa start-up Maoclav Concept. A l'honneur, un clavier ouvrant la porte à l'utilisation du shimaoré et du kibushi, spécialement adapté pour toutes les langues dérivées du Swahili. Entre modernité et préservation du patrimoine local, l'initiative promet des usages multiples dans des domaines divers.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139137
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139137
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139137
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139137
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139137
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com