Mamoudzou: des équipements et une nouvelle organisation pour la police municipale

0
190

La mairie de Mamoudzou a organisé une petite cérémonie pour remettre ses nouveaux équipements à la police municipale. Une nouvelle organisation des horaires est également dans l’air. De quoi solder les crispations liées à la grève du mois de mai.

Remise des équipements à la mairie ce vendredi après-midi
Remise des équipements à la mairie ce vendredi après-midi

«Des moyens matériels dignes d’une police municipale». Le maire Majani de Mamoudzou est venu en personne pour la remise de matériel aux 26 policiers municipaux assermentés. Six autres les rejoindront bientôt.

A chacun son paquetage: chaussures, gants, casquettes, sifflets, combinaisons, vestes de pluie… Ce sont près de 29.000 euros qui ont été investis dans un équipement qui sera encore complété dans les mois qui viennent, en particulier par un véhicule.

«Vous êtes au service de la sécurité. On veillera à ce que tout soit en place pour que vous soyez efficaces. A vous maintenant de répondre aux besoins de la ville et des habitants de Mamoudzou», leur a dit Mohamed Majani.

Un package personnel pour chacun des 26 policiers municipaux
Un paquetage personnel pour chacun des 26 policiers municipaux

Cette simple phrase n’est pas anodine. En effet, la police municipale de Mamoudzou sort d’une période de turbulence marquée par un conflit social.
«Nous pouvons nous entendre et ce n’est pas forcément nécessaire d’aller jusqu’à la grève. On peut se parler tout le temps», a réaffirmé Nassuf Addeni Daroueche, conseiller chargé de la sécurité publique.

Des missions plus tardives et le week-end

Parmi les revendications portées lors du mouvement social se trouvait justement l’obtention de ce matériel. «Avec ces chasubles, les casques et les bâtons lumineux, on peut maintenant faire de vraies missions à la nuit tombée. On peut aussi intervenir plus en sécurité sur des points chauds», explique Mzé Ani Issouf, responsable adjoint de la police municipale.

Des équipements en partie obtenus après un mouvement social
Des équipements en partie obtenus après un mouvement social

L’autre revendication satisfaite était une augmentation de 18% des salaires correspondant à une prime de risque. Mise en œuvre à partir du 1er septembre, elle remplacera les heures supplémentaires et permettrait une réorganisation de l’activité. Actuellement, les policiers municipaux assurent des services de 6h à 21h. A la rentrée, les horaires pourront être étendus plus tard dans la nuit et le week-end… de quoi répondre à un besoin évident de présence policière pendant ces périodes.

Mamoudzou montre l’exemple

L’autre évolution à venir concerne la coopération entre les policiers municipaux et leurs homologues de la police nationale. Les nationaux s’étaient désengagés de missions comme la lutte contre les vendeurs à la sauvette dans le centre de Mamoudzou. Ils vont les réinvestir en appui des municipaux et les opérations conjointes devraient se multiplier comme ce vendredi matin dans la rue du commerce. Les boutiques ont été rappelées à leurs obligations concernant les étalages sur les trottoirs.

Mohamed Majani et Nassuf Addeni Daroueche adjoint chargé de la sécurité entouré d'une partie des policiers municipaux
Mohamed Majani et Nassuf Addeni Daroueche conseiller chargé de la sécurité entouré d’une partie des policiers municipaux

Mamoudzou est donc bien décidée à montrer l’exemple aux autres communes en équipant et en encadrant ses policiers municipaux. «Les policiers d’autres communes nous appellent déjà pour avoir des informations ou pour savoir comment on fait par exemple pour la gestion des PV et des PV électroniques», explique Issouf Mzé Ani.
Il se pourrait aussi que ce qui a été obtenu à Mamoudzou donne des idées de revendication pour qu’ailleurs aussi, les policiers municipaux puissent accomplir correctement leurs missions.
RR
Le Journal de Mayotte

Nassuf Addeni Daroueche, conseiller délégué chargé de la sécurité, la tranquillité publique et la sûreté urbaine
Nassuf Addeni Daroueche, conseiller délégué chargé de la sécurité, la tranquillité publique et la sûreté urbaine
Après la réception de ces équipements, une évolution de la durée des missions à partir de septembre
Après la réception de ces équipements, une évolution de la durée des missions à partir de septembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here