Int’Air Iles, la guerre de nationalité de nouveau sur le tarmac

0
59
Seffoudine Inzoudine à la tête d'une compagnie famiiale

La tension revient périodiquement sur le tarmac de l’aéroport d’Anjouan: alors que la compagnie Int’Air Iles paie en tant que comorienne, une taxe locale, ses autorités la voient comme française, et veulent lui imposer une taxe internationale, dix fois plus élevée.

Inzoudine Seffoudine devant son Cessna 208
Inzoudine Seffoudine devant son Cessna 208

Au cours d’une conférence de presse ce lundi à Moroni, le patron de la compagnie locale Int’Air Iles, Inzoudine Seffoudine, a annoncé l’arrêt immédiat de ses vols dans le pays, “je considère que Mayotte fait partie des Comores”, aurait-il annoncé. Une situation bancale qu’il faudra bien clarifier.

Le directeur de l’aéroport d’Anjouan affirme avoir fermé l’aéroport à la compagnie, les billets seront remboursés, annonce le PDG de la compagnie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here