23.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilEconomieDéveloppement de Mayotte et de sa région: freins et espoirs de la...

Développement de Mayotte et de sa région: freins et espoirs de la microfinance

« Soyons des forgerons, des acteurs de notre économie »…. Daourina Romouli-Zouhair, Conseillère économique et social de Mayotte, démarche les habitants des villages de Mayotte. Et pour pouvoir financer leur projet, un outil semble tout indiqué, la microfinance. Mais elle ne peut réussir seule.

Nicolas Lejosne et Patrick Salles, AFD, organisateur du Séminaire
Nicolas Lejosne et Patrick Salles, AFD, organisateurs du Séminaire

Le microcrédit, la microfinance sont des termes qui parlent d’eux-mêmes : cette dernière fournit un ensemble de produits financiers, crédits, épargne, assurance, aux personnes exclues du système financier classique, par de petites sommes à rembourser rapidement. Peu ou pas de garantie n’est demandée en échange, elle est donc le plus souvent répandue dans les régions pauvres.

Elle prend peu à peu la place à Mayotte de la traditionnelle tontine, où les membres de la famille ou du village, se prêtent les uns aux autres. Des dettes traditionnellement honorées donc, qui permet à l’Adie, principal pourvoyeur de microcrédit sur l’île, d’afficher un taux de remboursement de plus de 99%.

Se lancer, c’est aussi assurer son propre avenir dans une île où tout le monde ne pourra pas être agents du conseil départemental ou de l’Etat.

La place de l’économie non déclarée, informelle à Mayotte, et la nécessité d’inclusion sociale, a incité l’Agence Française de Développement (AFD) à organiser jeudi et vendredi derniers un Séminaire régional sur le thème de la microfinance, en présence de Marine Viala, Responsable Partenariats Publics de l’Adie. Pour tisser un réseau entre Mayotte et les île qui l’entourent : La Réunion, l’Union des Comores et Madagascar.

De la « micro-coopération régionale »

Marine Viala, Responsable Partenariats Publics de l’Adie : "Il faut donner les moyens aux populations précaires de créer leur emploi"
Marine Viala, Responsable Partenariats Publics de l’Adie : “Il faut donner les moyens aux populations précaires de créer leur emploi”

On peut dire que l’AFD Mayotte a de la suite dans son idée de se fédérer en réseau : avec le Séminaire régional sur l’eau organisé le mois dernier, elle tente d’initier un dynamisme mutuel qui élargit nos marchés restreints, offrant des possibilités d’ailleurs dans le développement.

Les Outre-mer présentant un contexte favorable au développement de la microfinance pour plusieurs raisons : un tissu économique propice, un nombre de bénéficiaires potentiels important et un accès difficile au crédit bancaire. Pour le Conseil Economique Social et Environnemental, le développement de la microfinance dans les Outre-mer est un facteur de définition d’un nouveau modèle économique.

Encore faut-il en connaître les potentiels et les freins, à l’intérieur même de chaque territoire, pour initier un développement commun. Réussir en quelque sorte une coopération régionale par la microfinance qui n’a jamais abouti ailleurs. Et qui n’est toujours pas sur la bonne voie en dépit de l’arrivée de la coopération transfrontalière européenne de 11 millions d’euros, en raison de la mésentente France-Comores au sujet de Mayotte.

Déficit de statistiques sur le secteur informel

Le Séminaire a rassemblé une cinquantaine d'acteurs
Le Séminaire a rassemblé une cinquantaine d’acteurs

Trois tables rondes étaient proposées, qui mettent en valeurs des insuffisances : « alors qu’il sert d’amortisseur social, nous n’avons pas de données statistiques sur le secteur informel à Mayotte, contrairement aux Comores et à Madagascar », déplorait Nicolas Lejosne, directeur-adjoint sur le départ de l’AFD Mayotte, ou « la mesure d’impact du microcrédit doit-elle se faire sur le chiffre d’affaire, l’emploi, le temps de travail ? »,

En sortent trois directives, résumées par Patrick Salles, directeur de l’AFD Mayotte, qui veut en faire une feuille de route : « Appréhender le secteur informel pour évaluer le secteur économique de base, maintenir le contact entre les acteurs participant à la table ronde, améliorer l’accompagnement des bénéficiaires du microcrédit. »

La microfinance, réducteur de pauvreté ?

La boulangerie à l'entrée de Koungou
La boulangerie à l’entrée de Koungou, financée grâce au microcrédit

Les taux d’intérêt pratiqués sur ces prêts de court terme, qui avoisinent parfois les 20%, sont montrés du doigt. Ils trouvent leurs explications dans l’emprunt que souscrivent les Institutions de microfinance (IMF) auprès des banques, et sur lesquels ils doivent en plus dégager une marge. « Le risque est toujours de provoquer un surendettement », souligne la représentante d’un IMF comorien, « c’est pourquoi notre premier objectif n’est pas de gagner de l’argent, mais de faire sortir notre pays de la pauvreté. Nous pilotons trop souvent avec des indicateurs financiers, quand il faudrait le faire avec des indicateurs sociaux ».

Prouver que la microfinance réduit la pauvreté a été l’objet de plusieurs études nationales et internationales. Certaines en doutent. Mais le contexte structurel des pays dans lequel elle s’exerce, précisément des pays ou régions pauvres, est aussi à prendre en compte : une insuffisance de réseau routier, de développement touristique, un environnement insécuritaire peut « planter » un développement, alors que le tissu de microsociétés ne demanderait qu’à s’épanouir.

« Un jour ou l’autre, il faudra basculer vers le secteur formel pour accéder aux marchés publics et à la croissance », soulignait Nicolas Lejosne. Pas sûr qu’à Mayotte l’élément soit aussi déterminant que cela, plusieurs micro entrepreneurs (et les doukas en sont un exemple), ne rêvent pas forcément de grossir, mais de pérenniser simplement leur activité.

La microfinance n’est qu’un outil qui est dépendant d’un dynamisme plus global qui doit aller de pair.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Lagon, Mayotte

« L’art et la mer », un appel à projet ambitieux du Parc...

139522
Le Parc naturel marin de Mayotte et la Direction des affaires culturelles (DAC) de Mayotte s’associent pour lancer un appel à projets de résidences artistiques en faveur des enjeux écologiques de l’île, notamment en ce qui concerne son environnement marin. Cet appel à projets entend démocratiser les pratiques artistiques et la transition écologique.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139522
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139522
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139522
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139522
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139522
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com