Contournement de Majicavo Dubaï en cours

0
222

La mairie de Koungou a lancé depuis maintenant plusieurs mois le désenclavement de Majicavo Bandrajou. Une portion de route qui va ouvrir Majicavo Koropa sur l’extérieur et éviter les embouteillages-ramadan sur la nationale.

Mounirou Ahmed déplore le retard des travaux
Mounirou Ahmed déplore le retard des travaux

Il y a encore un an, l’embouteillage ne se formait qu’en période de ramadan, lorsque parasols et barnums envahissaient le bas de la rue qui mène au quartier Bandrajou de Majicavo Koropa. Mais le parc automobile gagne là aussi du terrain, et les petits matins sont devenus infernaux pour les habitants du quartier.

C’est que les deux écoles maternelles grossissent, et il devient impossible d’amener les enfants en voiture. Pour finir, les habituels commerçants proches de la mosquée étalent leur marchandise jusque sur la route, finissant de perturber la circulation.

Le maire de Koungou, Assani Saindou Bamcolo, a donc décidé de lancer le chantier de contournement : la route part de la mosquée de Bandrajou pour gagner en sens unique la nationale un peu plus loin. Un petit détour, « mais qui va soulager les habitants qui demandent une solution depuis plusieurs mois », explique Mounirou Ahmed, Chargé de l’Aménagement à la mairie.

Retard dû à la grève chez Colas

Plan du désenclavement de Bandrajou
Plan du désenclavement de Bandrajou

 

Un investissement de 380.000 euros que la deuxième plus grosse commune de Mayotte a financé sur ses fons propres : « Nous y travaillons depuis 2013, mais il fallait le budgétiser. »

Un chantier qui aurait déjà du être terminé avant le ramadan et son marché, « mais la grève Colas a fait prendre du retard ». A la mairie, on compte le jour avec angoisse, « sinon, nous allons de nouveau être obligé de filtrer la circulation sur la nationale ».

Un nouveau tracé qui interdit désormais l’entrée de Majicavo Koropa aux camions de 5,5t.

L'exotique Montlegun
L’exotique Montlegun

Les habitants de Bandrajou vont pouvoir rallier la nationale rapidement, un élément non négligeable de sécurité en cas de recours aux pompiers ou aux forces de l’ordre.

La mairie ne s’arrête pas là, puisque des travaux d’aménagement sont prévus sur le grand virage à l’entrée du village de Koungou.

La mise aux normes de l’adressage des rues est également annoncée, pour la fin de l’année. Ce qui a valu l’émergence d’un lieu dit, « Montlegun », « un petit air de métropole », pour Mounirou Ahmed !

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here