31.9 C
Dzaoudzi
jeudi 27 janvier 2022
AccueilorangeMamoudzou cherche une stratégie pour le stationnement

Mamoudzou cherche une stratégie pour le stationnement

Avec la mise en place des transports en commun, le stationnement est l’autre grand chantier lié aux déplacements à Mamoudzou. La commune s’attache les services d’un spécialiste pour «mettre de l’ordre» et «pacifier la ville».

front de mer voitures«Une politique de stationnement, c’est un travail de long terme mais sur une mandature, l’essentiel peut être réalisé». Luc Dupont, arrivé tout droit de la ville de Nantes, posait hier vendredi matin à la mairie de Mamoudzou le cadre pour mettre en place une véritable stratégie pour organiser le stationnement dans la ville-préfecture. Cet ingénieur conseil en «parking et stationnement» a été missionné par la ville qui compte profiter de son expertise. Depuis plus de 20 ans, il travaille dans la capitale de la région Pays de la Loire et revendique l’exemplarité de cette ville.
«A Nantes, la politique de déplacement est réussie car elle est efficace et partagée par la population», explique-t-il.

«Impliquer la population fait partie de nos préoccupations», lui répond Mohamed Moidjié, 2ème adjoint au maire chargé de l’aménagement du territoire, du logement et du déplacement.
Logiquement, la presse était invitée à assister au début d’une première réunion de travail sur la question. «Nous avons la volonté politique et nous voulons aller vite même si nous devons prendre en compte la contrainte budgétaire», indiquait Mohamed Moindjié.

Luc Dupont, venu de Nantes pour apporter son expetise
Luc Dupont, venu de Nantes pour apporter son expetise

Des stationnements trop longs

A Mamoudzou, les «zones de tensions» sont connues : front de mer, centre-ville, proximité des embarcadères… et les perspectives ne sont guère réjouissantes. En 2004, une étude montrait que la voiture particulière représentait plus de 42% des déplacements (contre 35% pour les taxis) mais avec un parc automobile en progression de 10% chaque année. Autant dire que 11 ans plus tard, nous sommes déjà au bord de l’asphyxie, d’autant 77% des déplacements concernent des trajets domicile-travail.

«Ce sont des véhicules qui arrivent très tôt, avant les autres usagers, et qui restent garés toute la journée. C’est un problème pour l’activité économique de la ville mais aussi pour les résidents ou les professionnels mobiles comme les infirmières par exemple», relève Luc Dupont. Les stationnements de très longue durée sont aussi une question.

Réunion de travail à la mairie de Mamoudzou ce vendredi matin
Réunion de travail à la mairie de Mamoudzou ce vendredi matin autour de Mohamed Moindjié et Luc Dupont

Des options très nombreuses

Choisir la stratégie est très complexe. Cela implique de trouver des solutions pour assurer une meilleure rotation des véhicules, penser différemment nos déplacements (vélo, marche à pied, transports en commun…), créer des zones payantes et d’autres gratuites, des durées de stationnement limitées dans le temps, des parkings relai, d’autres en enclos… et favoriser l’utilisation des parkings privés qui sont très nettement sous-utilisés.

Une fois cette stratégie arrêtée, viendra le moment de choisir les matériels, des options importantes car, par exemple, un «parc en enclos» coûte entre 30.000 € et 80.000€ pour des barrières et des caisses automatiques.

voitures«Même si la marge de progression est importante, Mamoudzou dispose de beaucoup d’atouts. L’offre de stationnement est très généreuse, la répartition équilibrée, l’attente de transport en commun est forte et surtout, la population est demandeuse d’organisation», indique Luc Dupont.

Des choix avant la fin de l’année

L’ingénieur va remettre l’ensemble de ses préconisations pour Mamoudzou dès le mois d’août. La municipalité pourra alors décider de ses orientations et le rythme auquel elle pourra concrétiser ses choix. «Nous verrons aussi par où commencer, si c’est la rue du commerce, l’ancien marché, le front de mer…» indique Mohamed Moindjié.

Il faudra enfin compter avec le temps des marchés publics. Le délai est au minimum de 9 mois entre le lancement d’une procédure et l’ouverture concrète d’un parking en enclos.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Centre pénitentiaire, Mayotte

Blocage de l’entrée de la prison par une partie des surveillants...

139127
Une quarantaine d’agents CGT du centre pénitentiaire en a fermé les grilles ce jeudi pour protester contre la baisse de prestations familiales. S’ils ne sont pas suivis par les autres syndicats, majoritaires, ils soulèvent néanmoins une problématique épineuse de décalage entre les acquis et les textes
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
COI, Jean-Yves Le Drian

Renforcement de la coopération entre les Etats membre de la COI

139127
La France exerce la présidence de la Commission de l’océan Indien (COI) de mai 2021 à février 2022. C'est à ce titre que le conseil des ministres a approuvé ce mercredi une évolution de l'accord de coopération entre les 5 pays membre
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139127
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139127
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139127
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139127
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com