25.9 C
Dzaoudzi
vendredi 1 juillet 2022
AccueilEducationRythmes scolaires : un bilan national et de la souplesse en local

Rythmes scolaires : un bilan national et de la souplesse en local

Deux études seront lancées à la rentrée pour évaluer l’impact de la réforme des rythmes scolaires sur les apprentissages et les résultats des élèves, selon un bilan d’étape diffusé lundi par le si elles sont menées également sur notre île.

Najat Vallaud-Belkacem et Nathalie Costantini, vice-recteur de Mayotte
Najat Vallaud-Belkacem et Nathalie Costantini, vice-recteur de Mayotte

Ces deux études, qui porteront sur la période 2015-2017, sont destinées «à déterminer les effets des modes d’organisation des rythmes scolaires sur les apprentissages», selon un communiqué de l’AFP.

La première portera sur un panel des élèves entrés au CP en 2011 (15.000 élèves sur près de 4.000 écoles) «en intégrant des évaluations cognitives en français et en mathématiques en fin de CM2 et un questionnaire adressé aux familles, aux maîtres, aux élèves portant sur les manières d’apprendre ou de faire classe».

Une deuxième étude, «sur un échantillon de 5.000 élèves répartis sur cinq villes ou territoires», devra déterminer «si la différence d’organisation dans les rythmes a eu un impact sur les apprentissages», précise le bilan d’étape de la réforme.

Deux échantillons qui, on l’espère seront représentatifs de la population française, en y intégrant notamment les Outremer. A mois que ces derniers fassent l’objet d’une étude particulière, étant donné les difficultés relevées par les parlementaires de ces territoires.

Évolutions depuis le passage de la ministre

Accompagner les très jeunes

A Mayotte où les rotations avaient été annoncées comme un frein incontournable à la mise en place de la réforme, avec une journée tronçonnée en 4 temps, enseignants et syndicats avaient été peu entendus à la dernière rentrée. Les choses ont l’air d’évoluer puisque selon le syndicat du premier degré SNUipp, le vice-rectorat de Mayotte concèderait « une mise en œuvre adaptée des rythmes scolaires à Mayotte ».

Et le passage de la ministre Najat Vallaud-Belkacem à Mayotte n’y serait pas étranger, si on en croit ses propos rapporté par le secrétaire départemental du SNUipp, Rivomalala Rakotondravelo, qui l’a interpellée sur le sujet : « il faut qu’on y travaille ensemble, le Projet Educatif Territorial sert précisément à porter des ajustements là où il le faut mais la réforme doit se faire ».

Une loyauté aveugle

Depuis, le syndicat a rencontré Nathalie Costantini, et a noté une évolution. La vice-recteur aurait remarqué que des adaptations seraient possibles puisqu’il en existe déjà à Mayotte avec des écoles qui appliquent une organisation hebdomadaire « qui ne respecte ni le décret Peillon, ni le décret Hamon ».

Le SNUipp rappelle ne pas être opposé à cette réforme pour les écoles qui ne seraient pas en rotation, et propose une organisation hebdomadaire de 5 matinées de quatre heures et de 2 après midi de deux heures, « plus adaptée aux réalités et contraintes locales ».

S’il y a eu blocage, c’est par l’absence de communication, selon le syndicat, les inspecteurs de l’Education nationale ayant, « par loyauté » envers leur ministère, imposé des rythmes scolaires, « sans avoir laissé la possibilité aux équipes pédagogiques de donner leur avis et de s’adapter à aux réalités et contraintes locales ». De nouvelles réunions de conseils d’école pourraient se tenir dans toutes les écoles « pour que les différents partenaires puissent librement décider des nouveaux rythmes scolaires. »

Il sera intéressant de recouper cette proposition avec l’étude menée sur le plan national.

Peu d’adeptes du réveil du samedi matin

Rivo, Snuipp FSU
Rivo, Snuipp FSU

Autre proposition de Paris, la question de la fatigue de l’enfant fera également l’objet d’une «recherche» à partir de l’année scolaire 2015-2016 «dans un échantillon d’écoles d’une académie» afin de comparer les rythmes de vie des enfants fréquentant des établissements «dont les emplois du temps journaliers et hebdomadaires diffèrent». Les écoles et classes évaluées seront sélectionnées à la rentrée.

Les conditions de pratique de la sieste seront regardées « avec une attention particulière, afin que les besoins de repos des enfants soient pris en compte», précise le ministère.

Par ailleurs, dès vendredi, le ministère annonce que les familles pourront, comme l’année dernière, connaître l’organisation des rythmes de l’école de leur enfant en se connectant sur le site education.gouv.fr.

Selon le document, les organisations du temps scolaire des écoles évolueront peu en septembre par rapport à 2014. La réforme a raccourci les journées de classe et mis fin à la semaine de quatre jours en rétablissant une cinquième matinée de trois heures de cours, pour libérer du temps l’après-midi pour des activités périscolaires.

Le choix d’une cinquième matinée de cours le samedi matin est de plus en plus marginal (2,3% des écoles contre 2,5% l’an dernier), au profit du mercredi matin.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE MARCHÉ SERVICES COMMUNE D’ACOUA (976)

139533
ORGANISME ACHETEUR Commune d'Acoua (976), , 10 Rue de l'Hôtel de Ville, 97630 Acoua, FRANCE. Tel : +33 269621881. E-mail : mairie.acoua@orange.fr. Adresse(s) internet Site du profil...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139533
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Assemblée nationale, Mayotte, LR, LIOT, Outre-mer

Les derniers échos ultramarins de l’Assemblée nationale

139533
On sait dans quelle commission vont siéger nos deux députés mahorais. Quant au 10ème groupe politique qui devait être dédié aux députés outre-mer, LIOT, c'est une autre configuration qui émerge

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139533
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com