27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilEconomieEn route pour Mayotte 2025

En route pour Mayotte 2025

Le document Mayotte 2025 a été dévoilé lors de la visite du premier ministre. Si ce dernier a répété qu’il deviendra ce que la population en fera, on peut en tout cas dire qu’il a tenté de synthétiser les ateliers qui lui ont donné son contenu.

Ibrahim Aboubacar aux côtés de Manuel Valls à Poroani
Ibrahim Aboubacar aux côtés de Manuel Valls à Poroani

Mayotte est le 101e département. S’il n’en a pas encore tout l’habillage, c’est qu’il s’agit de garder un fragile équilibre comme le dit en préambule le document Mayotte 2025, il faut « parachever la départementalisation de Mayotte dans le respect des équilibres du territoire ».

Et pour parachever cette départementalisation, le document commence par la volonté de donner un cadre institutionnel performant avec comme objectif pour 2025 de « Parachever la départementalisation, renforcer les collectivités territoriales et conforter la réorganisation de la réforme territoriale de l’Etat ». Le deuxième volet porte sur une éducation de qualité, des formations et une politique d’insertion au service de la jeunesse, « pour assurer les conditions de réussite éducative des jeunes mahorais »

Il propose ensuite d’aboutir à un tissu économique développé, pour « en 2025, contribuer à résorber le déficit d’équipements et accompagner le renforcement de filières économiques pérennes au soutien de l’emploi et de la compétitivité ». Il poursuit par un secteur sanitaire et une cohésion sociale exemplaire, « pour contribuer à l’amélioration de la santé des Mahorais, protéger la jeunesse en danger et partager un agenda social ambitieux ».

Au-delà de ses espérances

Soibahadine Ibrahim aux côtés de Manuel Valls lors de la signature de Mayotte 2025
Soibahadine Ibrahim et Manuel Valls lors de la signature de Mayotte 2025

L’avant-dernier thème porte sur la politique de l’habitat et de la ville, adaptée aux enjeux du territoire et aux risques naturels, avec en ligne de mire la libération du foncier pour faciliter la mise en place d’une politique du logement ambitieuse.

Enfin, c’est la gestion durable des richesses naturelles qui est visée, pour « valoriser les richesses naturelles et la biodiversité du territoire et accélérer la mise en place des équipements indispensables à la gestion des ressources et des déchets. »

Le député Ibrahim Aboubacar, qui a managé l’atelier du Cadre institutionnel, et surtout qui revendique avoir porté ce document, nous a livré toute sa satisfaction : « je suis fier de ce document qui va au-delà de ce que j’espérais. »

Un document qui prend le relai d’un Pacte pour la départementalisation, qui avait été vécu comme imposé par le gouvernement Sarkozy, « personne ne l’avait d’ailleurs signé », remarque Ibrahim Aboubacar. Ce samedi, aux côtés de la signature de Manuel Valls, figuraient celles des quatre parlementaires, du président du conseil départemental, du président du conseil économique et social et du président de l’association des maires.

Accompagner les partenaires sociaux

C’est « un document historique », selon lui, au sens qu’ « il assure pour la première fois une visibilité qui va au-delà du Contrat de projet et des fonds européens ».

Il prend l’exemple des conflits sociaux actuels qui prennent racine dans un code du travail encore trop éloigné de celui de métropole : « le document-cadre donne l’échéance de son processus de transposition en 2018. »

Un document qui répertorie des chantiers précis, mais qui ne tranche pas dans tous les domaines. Aucune date n’est donnée sur un rattrapage final du RSA, et les différents points ne sont pas chiffrés.

Autre thème qui tenait au cœur du député, l’avenir des cadis : « c’est un changement radical d’approche avec un calendrier de travail qui aboutira à une redéfinition des missions et des statuts des cadis. » Pas d’administration cadiale malgré tout, mais des réunions sont en cours avec notamment des représentants du tribunal, pour travailler de concert.

Mais que faire de ce document maintenant ? Il faut en effet communiquer pour que chacun s’approprie ce document-cadre : « il va falloir élaborer un agenda social, avec les partenaires sociaux et une instance comme la Dieccte, et surtout accompagner les acteurs ».

Nous reviendrons plus en détail sur les points-clefs avec les acteurs qui ont contribué à l’élaboration de ce document cadre.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Maoclav Concept, un clavier qui touche aux racines du shimaoré et...

139533
Ce vendredi, le jeune Rachid Abdou Moussa présentait aux médias sa start-up Maoclav Concept. A l'honneur, un clavier ouvrant la porte à l'utilisation du shimaoré et du kibushi, spécialement adapté pour toutes les langues dérivées du Swahili. Entre modernité et préservation du patrimoine local, l'initiative promet des usages multiples dans des domaines divers.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139533
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com