Les transports et communications tirent les prix à la hausse de 0,3% en mai

0
44

L’Institut national de la statistique et des études économique (INSEE) publie la tendance de l’indice des prix en mai. La hausse est supérieure à la tendance nationale, tirée par les prix des transports et communications, et non par les produits alimentaires.

Des pics de hausse de moins en moins prononcés
Des pics de hausse de moins en moins prononcés

En mai 2015, l’indice des prix à la consommation des ménages augmente de 0,3 % à Mayotte. “Sur les douze derniers mois, les prix augmentent de 0,7 % à Mayotte et de 0,3 % en France”, rapporte l’INSEE dans sa dernière publication.

Cette augmentation de 0,3% s’explique par la hausse des prix des services,+1%. Ce sont les transports et communications (+ 2,2 %) et de la restauration (+ 2,9 %), qui sont responsables. Sur un an, les prix des services augmentent de 3% à Mayotte et de 1,3 % en France. Il serait intéressant d’avoir une courbe de comparaison avec le même mois de l’année précédente de ces prix de transport dont la saisonnalité (départ en vacances) influe pour une grande partie sur l’inflation mahoraise.

Les prix des produits alimentaires sont stables. La hausse des prix des produits frais (+ 1,6 %) et céréaliers (+ 0,5 %) est compensée par la baisse des prix des poissons (- 1,9 %), des oeufs et produits laitiers (- 0,6 %), et des viandes et volailles (- 0,2 %) (figure 3). Sur un an, les prix des produits alimentaires augmentent de 1,4 % à Mayotte et de 0,4 % en France.
Après deux mois de hausse, les prix de l’énergie sont stables en mai. Pour les produits pétroliers, les prix du super, du gazole et de la bouteille de gaz de 12 kg sont restés inchangés. En glissement sur un an, les prix de l’énergie restent orientés à la baisse (- 3,4 % à Mayotte et – 2,4 % en France).

Les prix des produits manufacturés baissent de 0,3 % en mai. Tous les postes sont en recul, à l’exception de la papeterie, presse, qui restent stables, et des autres articles d’équipement du ménage. Sur un an, les produits manufacturés baissent de 1,8 % à Mayotte et de 0,7 % en France.
Le prix du tabac est stable en mai.

A noter sur le graphique de comparaison d’évolution des prix mahorais par rapport à l’année précédente (courbe orange), le rapprochement de la tendance métropolitaine d’une part (courbe bleue), et le lissage, avec des pics de hausse de moins en moins prononcés. Une analyse sur l’impact des politiques en cours serait la bienvenue. Notons que demain mardi, l’INSEE publie son rapport annuel sur Mayotte.

Anne Perzo-Lafond

Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here