20.9 C
Dzaoudzi
lundi 8 août 2022
AccueilorangeIssouf Madi Moula prend la tête du PS local

Issouf Madi Moula prend la tête du PS local

Il a été élu ce samedi haut la main l’ancien maire de Mtsangamouji. Avec 89% des voix, les électeurs socialistes mahorais ont choisi de se détourner des frondeurs représentés par son adversaire.

Ibrahim Aboubacar et Issouf Madi Moula en mars 2012
Ibrahim Aboubacar et Issouf Madi Moula en mars 2012

L‘élection du secrétaire fédéral du parti socialiste mahorais se tenait dans le mouvement du congrès de Poitiers du PS national la semaine dernière, qui avait entériné l’élection de Jean-Christophe Cambadélis à la tête du parti.

Deux candidats se présentaient à Mayotte : Kira Adacolo, et Issouf Madi Moula. Ce dernier l’a donc emporté par 89% des 237 votants, et succède ainsi à Ibrahim Aboubacar, élu député depuis. « Il a donc manqué de temps, il était très impliqué à Paris », nous explique Issouf Madi Moula.

Le slogan qu’il a porté pendant sa campagne portait sur le rassemblement d’une famille politique éparpillée : « malgré les tentatives de mon prédécesseur pour fédérer, trop d’ambitions personnelles nuisaient à l’émergence d’un projet collectif. » Et les résultats ne se s’étaient pas faits attendre dans les urnes avec deux défaites consécutives, aux municipales et aux départementales.

C’est un élu qui connaît les rouages politiques qui est à la tête du PS, en tant qu’ancien maire de Mtsangamouji, battu d’une seule voix. Il n’a d’ailleurs pas dit son dernier mot : «  le conseil d’Etat a confirmé la décision du tribunal administratif d’annuler l’élection municipale, qui devrait se tenir après le Ramadan et les vacances d’été. »

Il va falloir maintenant mettre en place un conseil fédéral qui détermine les actions à venir : « 24 conseillers fédéraux le composent, dont 17 sont sur la même lignée que la motion A que j’ai votée à Paris (favorable au gouvernement, ndlr), et 7 pour la motion B (proche des « frondeurs ») qu’a votée mon adversaire. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139524
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139524
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139524
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139524
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.

Les députés de l’île en première ligne pour défendre Mayotte et les outre-mer

139524
Estelle Youssouffa et Mansour Kamardine semblent ne pas avoir démérité depuis ce début de semaine dans l’hémicycle. Si la première a été élue en début de semaine vice-présidente de la délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, le second a eu un amendement voté en son nom prévoyant une enveloppe de 15 millions d’euros pour « renforcer les aides alimentaires en Outre-mer ».
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com