Sécurité : des forces de l’ordre supplémentaires pour répondre à «une préoccupation lourde»

0
143

Le premier ministre annonce des moyens humains supplémentaires pour la PAF et la gendarmerie à Mayotte. Une décision comme preuve que «l’Etat est pleinement mobilisé» pour répondre à l’insécurité.

Manuel Valls annonce des moyens supplémentaires pour les forces de l'ordre à Mayotte ce samedi 13 juin
Manuel Valls annonce des moyens supplémentaires pour les forces de l’ordre à Mayotte ce samedi 13 juin

«Je sais que la délinquance, l’insécurité sont des préoccupations lourdes des Mahorais», disait Manuel Valls au JDM ce vendredi, pointant en particulier «les cambriolages à répétition (qui) empoisonnent la vie quotidienne». Alors qu’à Mayotte, la population comme les forces de l’ordre attendaient avec impatience des renforts, en voici quelques-uns.

Les effectifs de la Police de l’air et aux frontières (PAF) seront augmentés de 44 fonctionnaires. Ils permettront, entre autres, de faire fonctionner le futur CRA (centre de rétention administrative) qui sera livré en septembre. Les services de renseignements seront également renforcés. Quant aux forces de gendarmerie, elles vont bénéficier d’un peloton supplémentaire, soit environ 16 hommes de plus.

Gendarmes foule«Ces hommes vont renforcer les gendarmes mobiles sur Mamoudzou», explique au JDM le Colonel Gouvart, commandant de la gendarmerie à Mayotte. «Ils vont assurer les ‘extractions’ de la prison de Majicavo vers le tribunal qui occupent beaucoup de temps». Ces renforts vont ainsi permettre de dégager du temps au reste de l’effectif pour des missions de «surveillance en sécurité publique», en particulier sur la commune de Koungou. «Ces fonctionnaires vont aussi permettre d’augmenter la capacité d’intervention sur toute l’île à partir de Mamoudzou», précise Jean Gouvart.

Mouvement d’effectifs Outre-mer

Ce peloton sera également affecté à des tâches de surveillance générale et au renfort des différentes brigades, en particulier sur la lutte contre l’immigration clandestine. Son arrivée devrait être rapide. Ces gendarmes sont attendus à Mayotte dès les grandes vacances, probablement avec la relève de début août.

Le colonel de gendarmerie Jean Gouvart et le Lieutenant Ange Valdant commandant adjoint de la section de recherche, félicités pour le travail des gendarmes dans cette affaire par le procureur
Le colonel de gendarmerie Jean Gouvart et le Lieutenant Ange Valdant commandant adjoint de la section de recherche

Mayotte est le 2e territoire ultramarin à bénéficier d’un renforcement de ses effectifs de forces de l’ordre. Le président Hollande avait déjà annoncé des fonctionnaires supplémentaires à Saint-Martin, dans les Antilles, lors de son déplacement dans la région il y a quelques semaines. La petite île des Caraïbes est en effet confrontée à une délinquance lourde marquée par des vols à main armée et des homicides.

Pour autant, il est à noter qu’il s’agit d’un jeu de chaises musicales car ces mouvements se font à effectifs constants dans les Outre-mer. Les gendarmes qui arriveront chez nous seront probablement prélevés sur les forces présentes dans le Pacifique.
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here