25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilorangeManuel Valls aux Mahorais: «Mayotte 2025, c’est ce que chacun de nous...

Manuel Valls aux Mahorais: «Mayotte 2025, c’est ce que chacun de nous fera d’ici 2025»

En acceptant de répondre aux questions du JDM, le Premier ministre pose des jalons sur des sujets qu’il sera amené à développer lors de sa visite à Mayotte. Manuel Valls devrait arriver ce vendredi soir pour un déplacement bien rempli tout au long de la journée de demain.

A LIRE SUR LE JOURNAL DE MAYOTTE : Manuel Vall répond aux questions du JDM

Manuel Valls au RSMA à La Réunion, ce jeudi 11 juin 2015
Manuel Valls au RSMA à La Réunion, ce jeudi 11 juin 2015 (Crédits photo: JIR)

Mayotte 2025, c’est parti. Lancé par le président de la République François Hollande en août dernier, le document sera donc acté par Manuel Valls ce samedi, une signature officielle au conseil départemental en même temps que le CPER, le contrat de plan Etat-Région. Pour le Premier ministre, Mayotte 2025 va répondre aux défis «de taille» auxquels Mayotte doit faire face.

L’Etat comme les collectivités locales sont mises face à leurs responsabilités : «Faire que Mayotte soit pleinement intégrée à la République exige que les pouvoirs publics cherchent par tous les moyens une égalité réelle et non pas une ‘égalité sur le papier’», indique Manuel Valls. Il arrive donc avec un déploiement de moyens dans sa besace : 700 millions d’euros qui seront investis en 5 ans dans notre département.

On y trouve les fonds européens (quasiment 400 millions) mais également le CPER, le contrat de plan Etat/Région dont le Premier ministre souligne le montant (889€/habitant), «cinq fois» celui de la moyenne nationale. Pour autant, tout le monde devra participer car si le conseil départemental est impliqué à hauteur de 150 M€ dans le CPER, les communes seront aussi invitées à l’effort financier. «L’Etat les accompagnera dans une gestion plus rigoureuse de leurs finances, leur permettant ainsi de dégager des moyens supplémentaires», précise le Premier ministre.

Un code du travail progressif mais pas d’AME

On ne connait pas encore le contenu exact de la soixantaine de pages du document Mayotte 2025 mais Manuel Valls indique qu’on y trouve une transposition «progressive» du Code du travail national avec «le cas échéant» des adaptations pour ne pas plaquer «de manière trop brutale des normes juridiques qui pourraient susciter des difficultés importantes pour les entreprises et les salariés.»

Avec George Pau-Langevin, la ministre des Outre-mer, au RSMA à La Réunion, ce jeudi 11 juin
Avec George Pau-Langevin, la ministre des Outre-mer, au RSMA à La Réunion, ce jeudi 11 juin (Crédits photo: JIR)

Un dispositif ne sera clairement pas transposé à Mayotte : l’AME, l’aide médicale d’Etat. Pour le Premier ministre, cela «ne semble pas être une solution adaptée» compte tenu des tensions migratoires. Et face à un risque de saturation du système de santé, il renvoie la balle au conseil départemental dont l’implication annoncée dans les PMI est «une perspective qu’il faut concrétiser».

Les langues comme facteur de réussite

Sa visite mènera Manuel Valls dans le groupe de scolaire de Poroani, et la ministre de l’Education nationale Najat-Vallaut-Belkacem à l’école Badamier 3, en Petite Terre. Et si on pointe souvent du doigt les problèmes du système éducatif, le Premier ministre tient à rappeler le parcours de Mayotte pour parvenir à la scolarisation de 87.000 élèves, de la maternelle jusqu’au centre universitaire. Il relève également l’«effort porté sur les langues pour faire de la maîtrise du français, des langues internationales mais aussi locales comme le Shibushi ou le Shimaoré, un facteur de réussite».

Sur la question de l’immigration, le Premier ministre reconnaît que «malgré 20 000 reconduites à la frontière par an, la situation n’est toujours pas satisfaisante.» Pour lui, un dialogue avec l’Union des Comores doit permettre d’«identifier des solutions globales associant maîtrise des flux migratoires et politiques de développement», sans en dire plus.

Tournée de trois jours dans l'océan Indien pour le Premier ministre
Tournée de trois jours dans l’océan Indien pour le Premier ministre (Crédits photo: JIR)

Lutte contre l’insécurité : pas en un jour

Enfin, sur la question de la sécurité, sujet éminemment incontournable, le Premier ministre réaffirme la mobilisation de l’Etat mais il reconnaît que l’inversion de «la tendance ne se fera pas en un jour». S’il devrait faire des annonces sur des moyens humains supplémentaires lors de sa visite, il insiste aussi sur la prévention, avec le placement de l’ensemble des communes en géographie prioritaire et la mise en place de comités locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD)… que les collectivités n’ont plus qu’à faire fonctionner, peut-on espérer.

Au final, en se projetant dix ans dans l’avenir, Manuel Valls voit «une société mahoraise qui a su relever des défis compliqués, saisi toutes les opportunités de développement» mais qui sera aussi parvenue à «préserver son identité». Et il prévient : «Mayotte 2025, ce n’est pas ce que l’Etat fera en 2025, c’est ce que chacun de nous fera d’ici 2025.»
Rémi Rozié
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sea Shepherd, Naturalistes, Mayotte, tortues

Les Naturalistes recadrent Sea Shepherd sur la protection des tortues

0
Sea Shepherd mis au banc des accusés par l'association les Naturalistes sur la prétendue découverte d'un charnier de tortues marines sur leur bivouac, là où il ne s'agirait que de leur regroupement d'ossements à visée pédagogique illustrant le braconnage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan