28.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieIntérim : sur la bonne voie à Mayotte

Intérim : sur la bonne voie à Mayotte

L’intervention du Medef local auprès de Pierre Gattaz, président du Medef national, a fait bouger les tranchées d’acteurs parisiens jusqu’à présent frileux à l’implantation du travail intérimaire à Mayotte. Manuel Valls est aussi attendu sur ce sujet.

Pierre Gattaz (à gauche) et Thierry Galarme
Pierre Gattaz (à gauche) et Thierry Galarme

On a tous connu étudiants ces petits boulots qui permettent de tenir le mois. Encore faut-il avoir suivi ses études en métropole… Car à Mayotte, l’intérim n’existe pas.

Ça n’est pas faute pour la Direction du travail et de l’emploi (Dieccte) et l’association patronale Medef d’avoir requis sur ce point l’attention du ministère du Travail. Un dossier qui n’a pas avancé jusqu’à ce que Thierry Galarme, président du Medef Mayotte, interpelle le patron des patrons du Medef national, Pierre Gattaz. Ce dernier vient de saisir le ministère du Travail ce 11 juin.

Légalisé par la loi du 3 janvier 1972, l’intérim était au départ destiné à suppléer un employé vacant, « ad interim » se traduit « pendant ce temps là » en français. Mais aujourd’hui, le Code du travail admet qu’un intérimaire puisse être recruté pour compenser un accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise. Autant dire qu’il pourrait parfaitement s’adapter à notre territoire à la conjoncture économique fluctuante.

« Crainte de travail précaire »

Pôle emploi
Pôle emploi Mayotte

Thierry Galarme revient sur ses avantages : «Aux salariés, il apporte un véritable statut (rémunération, droits à la formation), aux entreprises il apporte plus de souplesse en permettant de recruter du personnel de renfort (un extra dans un restaurant, une secrétaire pour remplacer un congé maternité, des ouvriers spécialisés dans le BTP et tous les secteurs d’activité), et à l’Etat un meilleur contrôle des activités, l’intérim constituant aussi un frein au travail dissimulé.»

Pourquoi dans ce cas, le système n’a-t-il pas encore été appliqué à Mayotte ? Monique Grimaldi, directrice de la Dieccte nous l’explique : «C’est une transposition de textes qui nous a toujours été avancée comme très longue par le ministère du Travail, mais qui cache la crainte de généraliser un travail précaire. C’est souvent sous ce prisme que les juristes du droit du travail voient le travail intérimaire».

Un regard de XXIème siècle en métropole, qui oublie que Mayotte connaît des problématiques auxquelles la loi répondait parfaitement dans les années 70 dans l’Hexagone.

Levier de création d’emplois
Dieccte

Selon la directrice de la Dieccte, le dossier est maintenant pris en compte avec la nomination d’un correspondant spécifique au ministère du Travail.

Inscrit dans une agence d’emploi qui le délègue auprès d’une entreprise, l’intérimaire ne peut bénéficier d’un contrat de plus de 18 mois, et ne peut être renouvelé plus d’une fois.

Pour Pierre Gattaz, qui relaie la demande de Thierry Galarme, dans un courrier à François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, le travail intérimaire permettrait au contraire d’être «un véritable levier de création d’emplois en particulier dans les secteurs du BTP, du tertiaire, de la restauration, des services».

“Dès 2015”

Naturellement outil de flexibilité pour l’entreprise, il est également facteur d’insertion pour des salariés exclus du marché du travail, «ce d’autant que l’intérim débouche fréquemment sur des embauches à durée déterminée».

Et la Dieccte et le Medef sont d’accord: «Il s’agit d’un frein au travail dissimulé», pour Pierre Gattaz, «il permettra d’évoluer du travail illégal vers l’économie formelle», pour Monique Grimaldi.

Le patron des patrons demande au ministre une mise en place dès 2015. Selon nos informations, le Premier ministre pourrait ce samedi, faire des annonces en matière d’évolution du droit du travail.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance jaune pour les Orages aussi

0
Depuis ce week-end et ses grandes marées, Mayotte est placée en vigilance jaune vagues submersion. Météo France vient de rajouter une vigilance jaune pour...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.