26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueilorangeMusique et vidéo: fin d’année créative pour les élèves de l’ITEP Mar’Ylang

Musique et vidéo: fin d’année créative pour les élèves de l’ITEP Mar’Ylang

L’institut thérapeutique, éducatif et pédagogique accueillait les familles de ses élèves. Les jeunes présentaient leurs créations musicales et les clips créés lors d’un atelier avec Khalifa.

Impro de Hip Hop pour les élèves de l'ITEP
Impro de Hip Hop pour les élèves de l’ITEP

«La musique doit servir à éduquer tout en explorant les profondeurs de l’âme». La phrase est de Khalifa, auteur et interprète, venu assurer un atelier pédagogique avec la vingtaine de jeunes scolarisés à l’ITEP (Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique) Mar’Ylang de Kahani, la seule structure de Mayotte qui prend en charge les enfants atteints de trouble du comportement dans un cadre scolaire.

L’artiste, originaire de Caen, a déjà sorti quatre albums mais il s’investit aussi dans des ateliers musicaux très atypiques. Il a ainsi travaillé en milieu carcéral en métropole, dans des camps de réfugiés en Palestine ou encore pour les enfants des quartiers à Oran en Algérie, la ville natale de ses parents.

Khalifa présente le travail des ateliers aux jeunes et à leurs proches
Khalifa présente le travail des ateliers aux jeunes et à leurs proches

A Kahani, il a passé 10 jours avec les élèves répartis en 3 groupes. «Avec les 7-9 ans, je me suis appuyé sur le travail de l’équipe éducative pour parler des valeurs de l’amitié. La nécessité de se regarder dans les yeux, de dire bonjour et de faire confiance pour évoluer dans un groupe», explique Khalifa.

La visite des familles

Les 10/12 ans, abreuvés de Hip Hop violent et caricatural, ont eu droit à une autre approche de cette musique qui peut aussi véhiculer des messages de paix. Enfin, les plus grands, les 13-17 ans, «ont souhaité parler de respect et de leur reconnaissance pour Tama (responsable de l’ITEP)», relève Khalifa, toujours sensible aux messages que les jeunes souhaitent porter dans les différents environnements où ils se trouvent.

Projection des clips créés pendant l'atelier
Projection des clips créés pendant l’atelier

Pour l’ITEP, ces ateliers éducatifs de création musicale et de mise en scène étaient une première. Ecriture de textes, composition, enregistrement de chansons, atelier scénique… et réalisation de clips vidéo, projetés ce lundi aux proches, familles et amis, venus spécialement assister à ces festivités de fin d’année.

Un temps pédagogique plus long

A Mar’Ylang pourtant, l’année scolaire est loin d’être achevée. Si les enseignants sont calés sur les rythmes scolaires «classiques», les élèves bénéficient de temps éducatifs plus longs, avec d’autres types d’apprentissage. La scolarité se termine ainsi le 15 juillet pour reprendre le 15 août.

Les familles, heureuses de voir le spectacle de leurs enfants
Les familles, heureuses de voir le spectacle de leurs enfants

Ils ne seront que quelques enfants parmi la vingtaine de cette année à retourner à Mar’Ylang. Certains auront 18 ans et ne pourront plus y être scolarisés, d’autres partiront vers d’autres structures, certains rejoindront des écoles «classiques». «Pour certains, l’ITEP doit être un passage pour acquérir des savoirs et réapprendre des fonctionnements», indique Marion Bréziat, chef de service.

24 places pour tout Mayotte

La structure va évoluer à la rentrée. L’ITEP pro ferme ses portes pour redéployer les 24 places disponibles en direction de plus jeunes, à condition que les notifications de la MPH suivent. Huit places supplémentaires seront créées en SESSAD (service d’éducation spéciale et de soins à domicile). 32 places alors que la moitié de la population a moins de 17 ans et demi, il semble évident que la prise en charge est très loin d’être à la hauteur des enjeux.

Impro sous le regard de Khalifa
Impro sous le regard de Khalifa

Il est trop tôt pour dire si cet atelier de création musicale, qui entre dans la convention «culture-santé» de la DAC (direction des affaires culturelles de la préfecture) et l’Agence régionale de Santé (ARS), sera reconduit.

Ce lundi, Alexandra Bouysse, enseignante spécialisée semblait aussi heureuse que les jeunes de l’atelier. «Ils ont découvert un studio de musique, un micro et par la même occasion leur voix», se réjouissait-elle. Et la timidité au moment de présenter leur clip était bien oubliée lors des impros de rap au micro quelques minutes plus tard.
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SCI LTSA

0
Par acte sous seing privé du 30/11/2021, il a été constitué une société. Forme : Société civile immobilière (SCI) Dénomination sociale : LTSA Siège social : Résidence...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan