26.9 C
Dzaoudzi
lundi 8 août 2022
AccueilorangeMamoudzou : Haut débit à Vahibé et avancées pour les policiers municipaux

Mamoudzou : Haut débit à Vahibé et avancées pour les policiers municipaux

Les élus de Mamoudzou étaient réunis en conseil municipal ce samedi matin. Plusieurs points figuraient à l’ordre du jour, dont le foncier des cimetières ou la formation des agents.

Bacar Ali Boto, 1er adjoint
Bacar Ali Boto, 1er adjoint

Outre le compte de gestion de 2014, il s’agissait de prendre position sur les avantages à accorder aux policiers municipaux. Ces derniers s’étaient mis en grève en avril. Ils se sont peu à peu formés pour être agréés, et demandent les mêmes avantages que leurs collègues métropolitains, notamment le versement d’une indemnité spéciale.

Ils auront obtenu 18% supplémentaires sur leurs salaires, « pratiquement le niveau métropolitain qui est de 20% », explique au JDM le 1er adjoint au maire, Bacar Ali Boto. Une délibération de 2006 leur accordait mais n’avait jamais été appliquée. Leurs conditions de travail sont prises en compte avec une amélioration sur les tenues, le petit équipement, le transport, « avec l’achat de 4×4 ». Par contre, pas de flashball comme demandé, mais des matraques et des gaz lacrymogènes.

Convention avec le CNFPT

L’autre point important de l’ordre du jour concernait l’absence de haut débit à Vahibé, « le seul village de Mamoudzou à en être privé », commente l’élu. Le conseil municipal a délibéré sur l’octroi de 150 000 euros pour permettre à l’opérateur Orange d’y installer la fibre optique.

L’entretien et la prise en charge des cimetières étaient aussi discutés, avec une nécessaire rétrocession des terrains à la commune, terrains propriétés de particuliers ou du département, « Cela concerne deux à trois cimetières par commune ».

Grande avancée en matière de compétence : une convention a été signée entre la commune de Mamoudzou et le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale), « pour former nos agents, moderniser l’administration communale et maitriser les Nouvelles technologies de l’information et de la communication, les NTIC », précise Bacar Ali Boto.

Il a fallu délibérer aussi sur l’envoi d’un élu en métropole pour participer au Plan de Logement Outre-mer, et au Sommet mondial sur le climat en Lyon le 2 juillet.

Le projet de vidéo surveillance qui avait été voté lors dès le début de la mandature du maire Majani Mohamed est en cours : « le marché a été attribué au cabinet qui va en mener l’étude. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139533
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.

Les députés de l’île en première ligne pour défendre Mayotte et les outre-mer

139533
Estelle Youssouffa et Mansour Kamardine semblent ne pas avoir démérité depuis ce début de semaine dans l’hémicycle. Si la première a été élue en début de semaine vice-présidente de la délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, le second a eu un amendement voté en son nom prévoyant une enveloppe de 15 millions d’euros pour « renforcer les aides alimentaires en Outre-mer ».
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com