27.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 décembre 2021
AccueilorangeÇa va jazzer à Mayotte ce week-end

Ça va jazzer à Mayotte ce week-end

C’est la Saison jazz en cette fin mai à Mayotte. Porté par l’association Hippocampus, le festival a invité des pointures régionales de ce style musical encore trop peu répandu sur l’île.

De gauche à droite, Fabien Marouvin et le Trio Joël Rabesolo, entourent Véronique Méloche, l'organisatrice de Saison jazz
De gauche à droite, Fabio Marouvin et le Trio Joël Rabesolo, entourent Véronique Méloche, l’organisatrice de Saison jazz

Le jazz. Un des genres musicaux les plus réputés mais finalement méconnus. Il nous arrive tout droit du 19ème siècle lorsque des musiciens africains s’approprient des instrument jusqu’alors européens, et y mêlent leurs rythmes. C’est aux Etats-Unis, à la Nouvelle Orléans, qu’il prend naissance.

Les esclaves africains utilisent ce style d’expression pour laisser libre cours leur souffrance, « un art foncièrement humaniste, car il matérialise la liberté et le dialogue au travers de l’improvisation musicale », ainsi que le résume l’association Hippocampus qui organise le 1er Festival Saison jazz pour la 1ère fois à Mayotte. « Il fera revivre à la fois les grands repères du jazz mais aussi découvrir le jazz de la région Océan Indien », promet l’association.

A souligner que le Festival Maore jazz avait été ravivé l’année dernière à cette période.

Plusieurs facettes du jazz seront donc proposées* les 23 et 24 mai. L’idée a germé dans la tête de Victor Randrianary, professeur de musique, aussi discret sur sa passion pour l’ethnomusicologie que sur sa participation essentielle au projet. Son objectif est de mettre en valeur le jazz à Mayotte, où il est encore peu répandu. Aucun groupe n’a encore émergé sur ce genre musical.

L’enseignant a donc proposé une sélection de musiciens régionaux dont la venue a été financée par Hippocampus avec un financement des Affaires culturelles de la préfecture.

Le « Jimmy Hendrix malgache »Saison jazz programme

Le groupe Jazz Ad Lib (« Jazz à volonté » en latin) est une nouvelle formation dirigée par le pianiste Eugen Dumitrana, professeur de musique au collège K2 : « Avec le bassiste Didier Devoto, le batteur Pascal Eugénie et le trompettiste Sébastien, nous jouons du middle jazz, du jazz standard ». Leur répertoire est celui de Duke Ellington, Count Basie ou Ella Fitzgerald.

Le Trio Joël Rabesolo, du nom de son leader, lauréat du concours découverte sur le jazz à Tananarive, est originaire de Madagascar. Il tourne avec ses deux comparses, Ranto Rakotomalala, à la basse, et Miora Rabarisoa à la batterie dans les Festivals et boîtes de Jazz en Europe, en Afrique du Nord et en Asie… Ils ont joué avec de grandes références comme le jazzman Linley Marthe et la chanteuse Monika Njava. Celui qui est surnommé le « Jimmy Hendrix malgache » explique leur démarche : « Nous avons fait fusionner de la musique traditionnelle malgache avec un style contemporain. »

Fabio Marouvin est le réunionnais de l’étape jazz. Il joue habituellement au sein d’une formation, mais c’est en tant que pianiste solo qu’il se produira pour le Festival Saison jazz : « je joue de l’afro-jazz, mais aussi de la musique latine. Il n’est donc pas impossible de percevoir cette influence lors de quelques solos. » De formation jazz classique à l’American school de Paris et au Conservatoire, il joue aussi Rachmaninov et Chopin, « les plus grands comme Petrucciani sont allés chercher leur inspiration chez les classiques ». Il a rajouté à sa ligne mélodique du Maloya, la musique de l’âme réunionnaise.

La Réunion fait toute sa place au jazz, « il y a environ trois festivals par an », rapporte Fabio Marouvin. « Saison jazz, c’est un premier pas pour faire découvrir le jazz à Mayotte », glisse Victor Randrianary.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

*Programme sur l’affiche jointe

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.