25.9 C
Dzaoudzi
mardi 30 novembre 2021
AccueilorangeEtudiants et comédiens : jouer pour prendre la parole

Etudiants et comédiens : jouer pour prendre la parole

Des étudiants du centre universitaire s’investissent dans un groupe de théâtre animé par la compagnie Ariart. Après une répétition générale publique, ils participent à l’opération «lycéens au théâtre» à partir de demain.

El Madjid Saindou travaille avec un groupe d'étudiants de Dembéni très motivé
El Madjid Saindou travaille avec un groupe d’étudiants de Dembéni très motivé

Le samedi matin aussi, des étudiants révisent très sérieusement dans les allées du centre universitaire de Dembéni. Par petits groupes, ils apprennent des textes par cœur et se font réciter mais pour eux, pas d’examen sur table. Ils passent ensuite sur scène. Ils sont environ 25 à venir préparer assidument les représentations qu’ils vont donner à l’occasion de l’opération «Lycéens au théâtre», dès la semaine prochaine.

«On démarre tout juste un partenariat entre hippocampus et la compagnie Ariart pour proposer des ateliers avec des élèves, avec l’envie de présenter quelque chose très vite», explique El Madjid Saindou, le directeur artistique de la compagnie Ariart.

Répétition de saynètes d'auteurs contemporains dans l'auditorium du centre unversitaire
Répétition de saynètes d’auteurs contemporains dans l’auditorium du centre universitaire

C’est l’auteur Jean-Yves Picq qui a lancé la démarche. Après son passage à Mayotte en octobre dernier, il a envoyé à Ariart des textes assez courts qui peuvent être joués en ouverture d’un spectacle, au moment de l’accueil du public.

Une continuité entre le lycée et l’université

«On travaille sur des saynètes qui s’apparentent à des sketchs. C’est assez court, c’est de l’amusement et on comprend tout de suite de quoi ça parle. Pour tout dire, c’est drôle», précise El Madjid. Outre Jean-Yves Picq, ce sont des textes de différents auteurs contemporains qui ont été choisis comme Raymond Queneau.

Le travail en extérieur avec des comédiens d'Ariart tous les samedis matins
Le travail en extérieur avec des comédiens d’Ariart tous les samedis matins

«Depuis 3 ans, la compagnie a mis en place avec la DAC et le vice-rectorat, un atelier théâtre au lycée Younoussa Bamana à Mamoudzou. Installer un atelier au centre universitaire, c’est proposer une donc très divers mais ils s’enrichissent rapidement les uns les autres et après plusieurs séances, le groupe apparaît déjà très soudé.

Le théâtre pour prendre la parole

Et ils sont réellement assidus, malgré les problèmes de transport, malgré aussi la période d’examen où chaque demi-journée consacrée à autre chose que les révisions provoque une surcharge de travail sur d’autres moments de la semaine. «Ca fait vraiment plaisir de les voir prendre du plaisir sur scène», confie El Madjid. Et pour la compagnie Ariart, créée en 2011 à Kani-Kéli, c’est la poursuite de l’objectif initial : amener le théâtre dans le maximum d’endroits, auprès des jeunes comme au cœur des villages.

Les jeunes comédiens révisent leur texte et leur jeu dans les allées du CUFR
Les jeunes comédiens révisent leur texte et leur jeu dans les allées du CUFR

El Madjid Saindou se souvient d’ailleurs que ce sont des sketchs joués avec des amis à Dzoumogné quand il était plus jeune, qui l’ont conduit à devenir comédien et à piloter une compagnie de théâtre. A son tour de susciter des vocations. «Dans les villages, tout est codifié. On ne te donne pas la parole comme ça quand tu es jeune. Avec le théâtre, on peut s’exprimer et partager une histoire avec tout le monde. Je trouve ça formidable !»
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

COI, Mayotte, Seychelles, Comores

Réunion a minima d’une partie des ambassadeurs de la région à...

0
L'ambition de cette rencontre sur la COI s'est réduite comme peau de chagrin au fur et à mesure des impératifs incontrôlables de ses protagonistes....
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan