François Hollande: une tournée dans la Caraïbe qui débute dans les Antilles françaises

0
87

Pour la première fois depuis Valéry Giscard d’Estaing en 1980, un président de la République se rend à Saint-Barthélemy. La petite île des Antilles françaises est avec Saint-Martin le point de départ d’une tournée de François Hollande dans la région Caraïbe.

François Hollande à Saint MartinNotamment accompagné de la Garde des Sceaux Christiane Taubira, de la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal et de la ministre de l’Outre-mer George Pau-Langevin, le président évoquera des questions financières et fiscales dans ces deux territoires devenus en 2007 des collectivités territoriales d’outre-mer (COM), émancipées de la Guadeloupe.

Deux rendez-vous internationaux sont ensuite au programme présidentiel. En Martinique, la visite se oursuivra avec un sommet régional sur le climat, en prévision de la COP 21 en décembre à Paris. « Caraïbe Climat » accueillera une trentaine de délégations de toute la région Caraïbe, dont le président haïtien Michel Martelly, 13 Premiers ministres et 6 ministres.

En Guadeloupe enfin, François Hollande inaugurera demain dimanche 10 mai, un grand centre de mémoire sur l’esclavage, à l’occasion de la journée qui lui est consacrée. L’événement rassemblera des représentants de la Caraïbe, ainsi que les présidents du Sénégal Macky Sall, du Mali Ibrahim Boubacar Keïta et du Bénin Thomas Boni Yayi, pays de départ de la traite négrière. Ce Mémorial ACTe, « le plus grand centre du monde consacré à l’esclavage », comme le souligne l’Elysée, aborde aussi les résistances, les modes de vie, les abolitions et les formes modernes d’esclavage.

Après cette séquence antillaise, le président de la République s’envolera pour une visite historique, à Cuba puis Haïti, les lundi 11 et mardi 12 mai.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here