Affaire de dénonciation calomnieuse à Only: relaxe des prévenus

0
52

Les quatre cadres de la direction d’Only qui étaient poursuivis pour dénonciations calomnieuses par un ancien dirigeant de la filiale mahoraise de l’opérateur téléphonique ont été relaxés des chefs de poursuites qui pesaient sur eux. Ils avaient accusé le directeur en poste au début des années 2010 de persécution, harcèlement moral, injures, sarcasmes voire racisme, une dénonciation utilisée par la direction générale du groupe pour licencier le directeur.

Ces quatre personnes avaient demandé, à leur tour, une condamnation de leur ancien patron pour procédures abusives. Eux aussi ont été déboutés de leurs demandes. Leur constitution de partie civile a donc été rejetée mais ils se voient tout de même alloués la somme de 1.000 euros chacun pour couvrir une partie des frais de justice qu’ils ont engagés.

Ainsi se solde une triste période au sein de la société qui remonte aux années 2010. A moins que les parties ne fassent appel de ce jugement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here