25.9 C
Dzaoudzi
lundi 29 novembre 2021
AccueilFil info"La grippe, ce n’est pas rien, alors je fais le vaccin" nous...

“La grippe, ce n’est pas rien, alors je fais le vaccin” nous dit la campagne 2015

Grande nouveauté, les vaccins proposés à La Réunion et Mayotte ne sont pas les mêmes cette année qu’en métropole. L’interrogation avait été portée l’année dernière où les souches n’étaient déjà pas les mêmes.

“La grippe saisonnière, infection très contagieuse, est souvent considérée comme bénigne alors qu’elle cause des décès chaque année, notamment chez les personnes âgées et celles atteintes de pathologies chroniques”, indique l’Agence Régionale de santé Océan Indien.

« La grippe, ce n’est pas rien. Alors je fais le vaccin », tel est le slogan de la campagne de vaccination contre la grippe, qui se déroule du 21 avril au 31 août 2015. Sont visées, les personnes fragiles et les professionnels de santé.

L'ARS OI à Mayotte
L’ARS OI à Mayotte

S’agit-il d’une infection bénigne ? Ou la grippe se soignerait-elle facilement grâce aux antibiotiques. Pas vraiment, répond en substance l’ARS qui informe que les antibiotiques ne sont pas efficaces dans le traitement de la grippe du fait de son origine virale. “Ils ne sont utiles qu’en cas de surinfection bactérienne. Le vaccin contre la grippe est le moyen le plus efficace
pour prévenir la maladie et protéger les populations à risque.”

L’objectif est avant tout de réduire le risque de décès et de complications en cas de grippe. “Par ailleurs, la composition du vaccin est adaptée chaque année selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour garantir son efficacité en fonction des virus qui ont circulé durant la saison grippale précédente”, précise-t-on.

Cette année, le vaccin disponible est différent de celui proposé en métropole pendant l’hiver dernier. En effet, les souches entrant dans sa composition sont celles recommandées par l’OMS pour l’hémisphère sud en 2015 et ne sont pas les mêmes que celles du vaccin hémisphère nord 2014-2015. L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament a validé son importation pour permettre aux populations de la Réunion et de Mayotte de se faire vacciner contre les virus susceptibles de circuler pendant l’hiver austral.

Si très peu de cas de grippe sont enregistrés chaque année à Mayotte, il s’agit pour l’ARS malgré tout de “prévenir des décès évitables”. Il s’agit de relancer le réflexe de la vaccination antigrippale des populations les plus vulnérables constitue aujourd’hui une priorité. C’est à dire des personnes âgées de 65 ans et plus, des personnes atteintes de certaines maladies chroniques, des femmes enceintes, des personnes obèses et de tous les professionnels de santé.

Les vaccins sont disponibles en pharmacie depuis le 21 avril. “Il ne faut pas attendre pour se faire vacciner car il faut compter environ 15 jours entre la vaccination et le moment où l’organisme est protégé contre la grippe. Se vacciner, c’est aussi protéger ses proches”.

Un courrier d’invitation et de prise en charge de la vaccination est adressé par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAMTS) à l’ensemble des assurés de plus de 65 ans affiliés à la Caisse de Mayotte (CSSM), aux professionnels de santé libéraux éligibles (médecins généralistes, pédiatres, gynécologues, sages-femmes, pharmaciens titulaires d’officines, infirmiers, kinésithérapeutes, chirurgiens dentistes).
Les personnes qui ne sont pas directement invitées par l’Assurance Maladie doivent se rendre chez leur médecin traitant pour bénéficier du vaccin gratuit. Une prescription leur sera délivrée si leur état de santé le nécessite. Munis de l’imprimé de prise en charge, ils peuvent se rendre chez leur pharmacien pour avoir gratuitement le vaccin et se faire vacciner par leur médecin traitant ou leur infirmier(ère).

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

MAIRIE DE BANDRABOUA

0
Directive 2014/25/UE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM ET ADRESSES Mairie de Bandraboua, BP48 - 238, rue de l’Hôtel de Ville , 97650, Bandraboua, Courriel : soibirdine.hachime@mairie-bandraboua.fr,...

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan