27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilorangeIndexation : mobilisation reconduite demain

Indexation : mobilisation reconduite demain

L’annonce d’une date pour un point d’étape de la mise en place de l’indexation des salaires n’a pas satisfait les syndicats des trois fonctions publiques. Ils comptent interpeller la ministre des Outre-mer ce jeudi.

Les principaux leaders de la manifestation des fonctionnaires
Les principaux leaders de la manifestation des fonctionnaires

Les syndicalistes ont été cueillis en plein élan, mais pas complètement refroidis, ce matin avec l’annonce d’un rendez-vous ministériel, un des deux points de revendication. Une « réunion d’évaluation à mi-parcours » est en effet proposée au ministère de la Fonction publique le 29 septembre.

Mais l’intersyndicale campait encore sur ses positions avant d’arriver à 11h en préfecture : « d’une part, cette date a été transmise à la presse, nous n’avons rien reçu. D’autre part, elle est trop lointaine. Or on sait que certains ministères savent faire vite quand il s’agit de sauver du patrimoine mobilier »… Rivomalala Rakotondravelo, FSU-SNUipp est pour une fois sur la même longueur d’onde qu’Eric Hourcade, UNSA.

Deux syndicats d’enseignants, mais les autres fonctions publiques sont aussi dans la rue : la santé, la douane, la pénitentiaire, la police nationale… même s’il ne s’agit qu’une représentation symbolique : « les autres sont coincés dans le embouteillages, ceux qui viennent du nord ont dû contourner par Vahibé à cause du blocage de Longoni », indique un syndicaliste SNES.

D’autre part, tous les fonctionnaires ne sont pas logés à la même enseigne : « l’Education nationale est plutôt bien lotie, alors que ceux qui dépendent d’autres ministères attendent toujours le paiement de leur indemnité d’éloignement », explique Eric Hourcade.

Pas la bonne méthode

Les fonctionnaires de la  Police nationale aussi
Les fonctionnaires de la Police nationale aussi

De leur côté, les Policiers du syndicat Alliance annoncent ne pas bénéficier de l’indexation, « seuls les policiers locaux la touchent. Ceux qui sont sous contrat comme nous ne reçoivent que la prime. Un jugement du tribunal administratif était en notre faveur, mais notre administration a fait appel ». Ils dénoncent aussi la même injustice pour les policiers métropolitains qui ont passé leur concours à Mayotte.

Les établissements scolaires sont diversement touchés, « 27% dans le premier degré et 12,8% dans le second degré », selon le vice-rectorat, alors que les syndicats n’ont pas d’évaluation précise.

C’est sous les éclairs que les manifestants se sont élancés depuis la place de la République vers la Préfecture, un parcours raccourci en raison du temps. Ils étaient reçus à 11 heures par le secrétaire général de la Préfecture, Bruno André. A la sortie, pas question pour eux de se contenter d’une date, « dire qu’il a fallu d’un préavis de grève pour qu’on nous fasse une proposition ! ».

Et ceux de la maison d'arrêt
Et ceux de la maison d’arrêt

C’est davantage la méthode qui est critiquée, comme nous le rapporte Thierry Wuilliez, co secrétaire du SNES : « pas de énième rencontre où il ne se passera rien. Il faut travailler sur des ateliers thématiques autour de quatre points : le taux d’indexation, le dispositif d’indemnisation, le reclassement des fonctionnaires territoriaux et le respect des engagements de l’Etat ». Ils appellent à commencer le plus tôt possible.

S’ils maintiennent la pression c’est aussi dans l’idée de rencontrer la ministre Pau-Langevin demain, « de manière spontanée, mais aussi avec un rendez-vous qui se met en place. »

L’intersyndicale doit se réunir pour décider des modalités d’action demain.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139520
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139520
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139520
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139520
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139520
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139520
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com