28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilEducationL’écrivain qui rassure les mauvais élèves

L’écrivain qui rassure les mauvais élèves

René Frégni est à Mayotte pour quelques jours. L’auteur marseillais est venu échanger avec les élèves et présenter ses œuvres. L’ancien mauvais garçon met à l’aise pour mieux amener les jeunes vers la littérature. Il était au lycée de Kahani puis au centre universitaire ce mercredi.

René Frégni échange avec Eric Hourcade, enseignant au CUFR, pendant que les étudiants planchent en atelier d'écriture
René Frégni échange avec Eric Hourcade, enseignant au CUFR, pendant que les étudiants planchent en atelier d’écriture

«Moi qui n’aie pas le brevet des collèges, je suis invité dans les universités aux Etats-Unis.» Devant son auditoire, l’écrivain René Frégni aime rappeler son parcours pour détendre l’atmosphère, sans pour autant faire oublier une œuvre qui pourrait impressionner. Publiés par la prestigieuse maison Gallimard, ses ouvrages sont traduits en 6 langues.
Au lycée de Kahani comme au CUFR ce mercredi, il sait trouver les mots. «Je suis rassurant pour les mauvais élèves parce que j’ai été un très mauvais élève», explique-t-il sans détour.

Après une adolescence passée dans les rues de Marseille, il voyage à travers l’Europe avant d’être jeté en prison à son retour en France. Arrivé quelques semaines en retard pour son service militaire, il doit purger 6 mois. «J’ai découvert les livres grâce à l’aumônier de la prison. Et dans les 7m² de ma cellule, 23 heures par jour, je lisais tant que mes yeux ne brûlaient pas.»
C’est aussi en prison qu’il s’essaie à l’écriture après avoir commencé, tous les soirs, par des lettres d’amour à une amie imaginaire.

Dialogue entre René Frégni et des étudiants pendant que d'autres écrivent
Dialogue entre René Frégni et des étudiants. D’autres écrivent avant de partager leur texte

Il prend des notes partout

L’auteur est venu à Mayotte partager un peu de sa vie et de ses passions avec les élèves mahorais à l’invitation de Louis Estienne. Le référent laïcité du vice-rectorat est un ami de l’écrivain. Il avait déjà eu l’occasion de le faire venir au Congo où il exerçait alors. Ce mercredi après-midi, devant des stagiaires futurs enseignants et des étudiants en lettres modernes de Dembéni, il s’est livré.

«Ma vie a basculé dans les livres en prison. J’ai fait les 400 coups et à partir de 19 ans, j’ai plongé dans la littérature et depuis je lis un livre tous les deux jours.»

"L'homme attend la nuit et il se glisse dans le parc", le début du texte proposé par René Frégni
René Frégni se livre pour mieux donner envie de lire et d’écrire

Et il prend des notes, partout, tout le temps. Depuis deux jours qu’il est à Mayotte, il a couché des phrases sur les makis, sur le muezzin avec lequel il s’endort, sur les coqs avec lesquels il se réveille, sur les vêtements qui collent à la peau dès 8 heures du matin ou sur les chats qui sont aussi blancs que les gens sont noirs. «Je ferai probablement une nouvelle de 30 ou 40 pages sur Mayotte à mon retour», confie-t-il aux étudiants.

Des envies et de la légèreté

Eric Hourcade, Jean-Louis Rose et Magali Durrieu-Gardelle, tous les trois enseignants au centre universitaire, prenaient visiblement autant de plaisir que leurs étudiants.
«Nous voulions qu’ils prennent conscience de ce que peut apporter la présence d’un écrivain, l’échange avec un artiste. C’est important pour ces futurs enseignants et ces étudiants de faire une rencontre comme celle-là pour partir vers un ailleurs, éloigné de l’écriture scolaire. L’idée est qu’ils aient envie, plus tard, de faire voyager aux aussi», indique Eric Hourcade.

"L'homme attend la nuit puis i se glisse dans le parc", première phrase d'un texte proposée par René Frégni
“L’homme attend la nuit puis i se glisse dans le parc”, première phrase d’un texte proposée par René Frégni

L’écrivain leur parle littérature, donne ses conseils sur une écriture épurée, sur le choix de mots simples et de phrases dépouillées. «Travaillez la légèreté et la grâce de la phrase. Quand Simenon terminait un manuscrit, il le secouait devant ses amis pour faire tomber les adverbes et les adjectifs !»

Le début d’un roman

Après la parole, l’écriture. Eric Hourcade souhaite mettre à profit l’expérience de René Frégni qui anime des ateliers d’écriture depuis des années. «Je ne suis jamais invité dans les lycées parisiens mais dans les établissements de banlieue», confie-t-il… Encore une fois, son parcours comme valeur d’exemple. «Je vais aussi dans des prisons. Je leur laisse une phrase et une semaine après, ils reviennent avec de petits romans.»

Avec "La fiancée des corbeaux", les étudiants de Dembéni ont découvert un peu de l'oeuvre de René Frégni
Avec “La fiancée des corbeaux”, les étudiants de Dembéni ont découvert un peu de l’œuvre de René Frégni

C’est donc à cet exercice que se sont pliés les étudiants, écrire un court texte à partir de la première phrase donnée par l’auteur. «Je vais vous donner une phrase qui peut ouvrir sur l’amour, l’érotisme, le crime, le doute, le voyeurisme… C’est une phrase qui permet tout», s’est amusé l’écrivain.

Le JDM vous la livre et vous invite, à votre tour, à l’écriture. «L’homme attend la nuit puis il se glisse dans le parc…»
RR
Le Journal de Mayotte

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

CFDT, Laurent Berger, Mayotte

Laurent Berger : « Il faut arrêter le rafistolage permanent à...

0
Mayotte terre de prédilection pour le syndicalisme. Les causes à défendre sont légion. Les inégalités et les injustices pleuvent au moins autant que les averses sur le CHM de Mamoudzou ce mardi, noircissant un peu plus son tableau pour Laurent Berger. Le grand patron de la CFDT* depuis 2012, nous a rapporté ses impressions de première visite sur le territoire
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan