La délinquance en nette hausse en 2014 : les premiers chiffres

0
38

A l’issue d’un état-major de la sécurité très attendu, le préfet et son directeur de cabinet, le procureur de la République et les responsables des forces de l’ordre ont présenté le bilan 2014 en matière de sécurité publique à Mayotte. Les chiffres ne sont, une nouvelle fois, pas très bons. Voici les premiers éléments.

Procureur, préfet,  directeur de cabinet et responsables de forces de l'ordre présentent le bilan sécurité 2014
Procureur, préfet, directeur de cabinet et responsables de forces de l’ordre présentent le bilan sécurité 2014

L’insécurité à Mayotte n’est pas un simple sentiment. Une fois encore, la délinquance dans son ensemble augmente fortement. En 2014, la progression est de 7% après une augmentation générale de 11% l’année précédente. Pour la première fois, les atteintes volontaires à l’intégrité physique, autrement dit les agressions, dépassent les 2.000 (2.035 exactement). Elles progressent de 24,39% d’une année sur l’autre.

Chiffre très inquiétant : le nombre d’agressions gratuites atteint les 1.060 faits (+21,28% par rapport à 2013). Très forte hausse également des violences envers les dépositaires de l’autorité publique (+70,83%). Le nombre de faits atteint 71.

Les agressions à caractère sexuel prennent également de l’ampleur, de même que les agressions intrafamiliales qui progressent fortement (+38,24%).

Des maisons moins cambriolées

Les atteintes aux biens, en revanche, ont tendance à se stabiliser… C’est ce qu’on dit, à Mayotte, quand les chiffres n’augmentent «que» de 2,16%. Les cambriolages d’habitations sont en baisse de 14% tandis que les locaux commerciaux ont été davantage visités (+15,49%). Les vols liés à l’automobile progressent eux aussi de 11,57% pour atteindre 1.331 faits.
Le fait marquant de l’année : le nombre de vols avec violence qui explose à +25%.

Le taux d’élucidation qui se rapproche des niveaux nationaux, l’activité de police judiciaire et les mesures envisagées pour tenter de changer la donne… Le JDM vous propose demain matin un dossier complet sur le sujet.
RR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here