26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 10 août 2022
AccueilEconomieProfessionnalisation des transports à Mayotte

Professionnalisation des transports à Mayotte

Le Conseil des ministres du mercredi 1er avril a notamment porté sur la ratification d’une ordonnance qui rapproche le droit des transports mahorais de celui de la métropole. Les conducteurs de poids lourds devront désormais avoir un niveau FIMO.

camionsCe n’était pas un poisson d’avril, quoiqu’il s’agisse d’un projet de loi du secrétaire d’Etat chargé des transports, mais aussi de la mer et de la pêche : en matière de transports, la législation applicable à Mayotte se rapproche de celle de métropole depuis ce 1er avril.

Ce qui recouvre à la fois les stations de pilotage maritime dont le cadre juridique est désormais le même que dans les autres ports français, mais surtout, les transports routiers. Les points concernés sont : la qualification initiale et la formation continue des conducteurs, mais aussi l’appareil de contrôle dans le domaine des transports par route. Si le chronotachygraphe ne s’applique pas sur les territoires de moins de 400 km, donc à Mayotte, le système de contrôle est désormais mis en place, et avec lui, la réglementation sociale européenne.

Mais la principale avancée concerne la Formation Initiale Minimale Obligatoire (FIMO). Tous les conducteurs d’un véhicule de plus de 3,5 tonnes, même occasionnels, sont concernés par les obligations de formation : salariés et non salariés du transport public ou privé de marchandises, agents de l’Etat, des collectivités locales… etc.

Éthylotests anti-démarrage au 1er septembre

Éthylotest anti-démarrage (EAD)
Éthylotest anti-démarrage (EAD)

Une qualification exigée à partir du 1er janvier 2016, mais qui pourra bénéficier d’adaptations locales comme ce fut le cas en 2009 en métropole, avec une reconnaissance de l’expérience professionnelle. Les conducteurs qui seront en exercice après le 1er janvier 2016 devront par contre la passer. Deux centres de formation sont sur les rangs pour être organisme certificateur, Mahorais Atout Formation de Carla Baltus et Nassibou.

Rappelons qu’en matière de réglementation des transports, tous les véhicules neufs ou d’occasion de plus de 9 places, devront être munis au 1er septembre 2015 d’éthylotest anti-démarrage (EAD). Ils équipent tous les véhicules d’un système de mesure de l’alcool dans l’air, couplé au système de démarrage du véhicule.

Ils sont déjà obligatoires en métropole pour les véhicules de transport en commun d’enfants mis en service après le 1er janvier 2010 et au 1er septembre 2015 pour tous les véhicules de transport en commun mis en service avant le 1er janvier 2010.

L’Elysée précise que «l’ordonnance participe au rapprochement progressif des règles de droit applicables localement de celles en vigueur en métropole, et sur le territoire de l’Union européenne, conformément au choix des habitants de Mayotte », qui n’en demandaient pas tant et si vite, serait-on tenté de rajouter !

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Coupures d’électricité à Hagnoudrou ce jeudi 11 août de 8 h...

139532
Dans le cadre de travaux d'entretien, Electricité de Mayotte (EDM) fait savoir dans un communiqué que des coupures sont prévues le jeudi 11 août...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139532
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139532
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139532
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139532
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139532
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com