26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 août 2022
AccueilEconomieArrivée de deux sous-préfets : A profils différents, autres compétences d’action

Arrivée de deux sous-préfets : A profils différents, autres compétences d’action

La case Rocher avait presque un air de rentrée des classes ce vendredi matin : deux sous-préfets fraîchement arrivés, barbus tous les deux, se présentaient à la presse, donc à la population de Mayotte.

La dream team, telle que la nomme Seymour Morsy à la tête d'une équipe au complet
La dream team, telle que la nomme Seymour Morsy à la tête d’une équipe au complet

Guy Fitzer tout d’abord, 50 ans en avril, fut le premier à arriver dans l’île il y a un mois et demi. Il succède à Sylvie Especier en tant que secrétaire général adjoint et sous-préfet à la cohésion sociale. Alain Faudon ensuite, a pris à 57 ans ses fonctions de Secrétaire général pour les affaires régionales le 9 mars.

Ce sont donc deux hommes expérimentés qui arrivent à Mayotte, le second ayant déjà travaillé avec le préfet Morsy par le passé.

Les grands chantiers, Guy Fitzer connaît : son dernier poste de sous-préfet de Saint-Jean de Maurienne l’a amené à suivre pendant deux ans et demi l’ancrage territorial du tunnel Lyon-Turin, étiqueté « plus important que le tunnel sous la manche ». Mais ce sont d’autres difficultés qui l’attendent, en matière de cohésion sociale surtout, sur un territoire qui en a les ressorts, mais mal exploités : « j’ai souhaité ce poste, pour ouvrir sur de nouvelles perspectives professionnelles, et je me suis aperçu de l’enjeu énorme de ce secteur pour le territoire ».

Il a déjà rencontré les principaux DGA des collectivités et énumère les chantiers à mener en dehors de la cohésion sociale : les constructions scolaires, sur lesquelles un point sera régulièrement fait par la préfecture, la santé, la restauration collective, l’insertion professionnelle « qui découle de la qualification ». « Il faut mettre un bon coup sur ces cinq à dix années », indique-t-il.

Épauler les villages

Guy Fitzer
Guy Fitzer

Il arrive pour poursuivre et clore le travail en cours sur la politique de la ville, une des marottes du préfet de Mayotte. Elle couvrira les 17 communes, « qui signeront d’ici fin mai les contrats de ville ». Avec des financements Etat à hauteur de 2 millions d’euros, ils sont censés aider les acteurs territoriaux dans la mise en place de politiques, alors que plusieurs communes n’ont rien planifié dans ce domaine. Ils ne sont pas formels, et peuvent donc adapter les spécificités mahoraises.

Ils couvriront 37 villages et trois quartiers, soit 180 000 habitants, « pratiquement la totalité de l’île », mais les maires devront se l’approprier par le biais des Comités de la politique de la ville. Des maires que Guy Fitzer a déjà rencontrés, « il s’agissait davantage de visite de travail que de courtoisie ». C’est que le temps est compté, ils doivent tous être signés avant le 30 juin 2015, avec une clause de revoyure dans 3 ans, « pour dénicher les éventuelles incohérences ».

Le ton est donné, « Guy Fitzer a la générosité ferme et la ferme générosité », résumera Seymour Morsy, dans la droite ligne de son « proposez un projet, j’accompagne ». Le sous-préfet aura naturellement à gérer les fonds européens liés au social, FSE et IEJ et la partie sociale du contrat de projet Etat région. 170 personnes sont actuellement formées pour accompagner les porteurs de projets finançables dans ce cadre européen et 7 adultes relais sont nommés.

Enfin, en matière d’économie sociale et solidaire, que les textes ne permettent pas tout à fait d’appliquer à Mayotte, « on attend l’adaptation du Code du travail pour notre territoire d’ici la fin de l’année ».

Et recadrer le monde économique

Alain Faudon
Alain Faudon

C’est un ancien inspecteur de police, ancien directeur de la PAF (Police aux frontières de La Réunion) qui investit le poste de Secrétaire général pour les affaires régionales : mais Alain Faudon avance l’expérience de son dernier poste, « celui d’un secrétaire général d’une préfecture de 600 000 habitants (l’Eure, ndlr), avec les domaines aussi variés que l’emploi ou l’accompagnement économique ». Il a notamment encadré l’organisation du sommet du G8 à Deauville en 2011.

A Mayotte, il aura à sa charge l’autorité de gestion des fonds européens, que le département fraîchement formé a laissé à l’Etat sur la période 2014-2020, et du contrat de projet Etat région, qui déroulent les mêmes axes, mais sur lesquels le Conseil départemental devra abonder. Là encore il va falloir nouer des partenariats étroits : « il faut s’apprivoiser les uns les autres. » Avec une inquiétude : « les réponses aux appels à projet doivent être cadrées ». Il a déjà rencontré les banquiers, « ils sont favorables à l’accompagnement, notamment par la Banque Publique d’Investissement », assure-t-il.

Les grands chantiers s’appellent le port et l’aéroport, « mais aussi l’agriculture et la mer, où les acteurs doivent être plus actifs », rajoute le préfet, mais aussi la ressource en eau et l’assainissement sur le thème de l’environnement.

Enfin le tourisme, son grand hôtel toujours espéré, « 22 dossiers sont déposés sur le site de la Baie des Tortues, avec ouverture des plis ce mois-ci », et ses maisons et chambres d’hôtes. Si cette catégorie s’adapte à l’écotourisme mahorais, l’arrivée d’un grand hôtel tirera la formation vers le haut, « avec création d’emplois, appel aux entreprises locales et mise en valeur du périmètre proche, notamment l’artisanat mahorais ».

Deux profils différents qui permettront peut-être de booster ces deux domaines de l’économie et du social dont ont tellement de mal à se saisir les élus locaux.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Circulation perturbée sur le pont de Dzoumogné au cours des nuits...

139525
La préfecture de Mayotte informe les usagers de la route qu’afin de finaliser le dimensionnement de l’ouvrage de substitution du pont Bailey de Dzoumogné,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Impunité chez les délinquants ? Un mercredi de violences à Kaweni

139525
A quelques jours de la rentrée scolaire et de la visite prochaine du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer ainsi que du ministre délégué aux Outre-mer, la tension est montée d’un cran ce mercredi à Kaweni. Des violences ont éclaté à la suite de contrôles de la Police aux Frontières obligeant les riverains à se calfeutrer chez eux et la circulation à s’arrêter.
Législatives, Mayotte

Accorder le droit de vote aux étrangers, un sujet politique récurrent toujours aussi épineux

139525
Début août, « à titre personnel », le député Renaissance (ex-LREM) Sacha Houlié a déposé une proposition de loi afin « d'accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales » à tous les étrangers. Un sujet difficilement éludable pour le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin à quelques jours de sa venue à Mayotte.

Commission permanente du CD : l’ensemble des rapports étudiés adoptés

139525
Vendredi dernier, la salle de cinéma Alpa-Joe a accueilli la Commission permanente du Conseil départemental. Pas moins de 36 rapports ordinaires et 13 rapports complémentaires étaient à l’ordre du jour. Tous ont été adoptés qu’il s’agisse de la réduction du taux de taxation sur les produits pétroliers ou encore le maintien du dispositif temporaire d’emplois exceptionnels pour l’accompagnement des transports scolaires.

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139525
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139525
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com