23.9 C
Dzaoudzi
mardi 16 août 2022
AccueilPolitiqueLes dessous des élections: «Comment avec une seule balle, j’ai flingué trois...

Les dessous des élections: «Comment avec une seule balle, j’ai flingué trois éléphants!»

Le suspens n’était pas là où on l’attendait en cette dense matinée d’un jeudi de troisième tour d’élection départementale. Tout semblait se jouer encore en cours de séance autour de l’élection du président à l’unanimité.

Arrivée tardive des binômes MDM-UDI. Ici Ahamed Attoumani Douchina et Daniel Zaïdani
Arrivée tardive des binômes MDM-UDI. Ici Ahamed Attoumani Douchina et Daniel Zaïdani

Bien sûr, le syndrome de 2011 était présent dans tous les esprits et le quorum nécessaire à l’élection, 17 conseillers au minimum, n’était toujours pas atteint deux heures après le début théorique de la séance, signe que des accords n’avaient pas abouti. L’absence des trois ténors Daniel Zaïdani (MDM, Mouvement pour le développement de Mayotte, centre), président sortant, Ahamed Attoumani Douchina (UDI), son prédécesseur à ce poste, et Chihabouddine Ben Youssouf (MDM) était remarquée.

Les trois hommes avaient tenté de dégager une majorité centre droite, mais en vain. Il leur restait donc une dernière cartouche sur laquelle il fallait l’accord de tous les binômes : ne présenter aucun candidat d’opposition, contre l’attribution de vice-présidences. C’est ce qui se produisait avec donc deux heures de retard, et l’élection de Soibahadine Ibrahim Ramadani (UMP), à l’unanimité. « C’est une mascarade !», s’emporte Moula Issouf Madi, porte-parole du PS qui critique le retard déplacé, les dernières tractations, et parle de déni à la démocratie. Il avait appelé à monter une opposition constructive.

Mayotte, certainement le seul département à élire son président à l’unanimité. « C’est sûrement l’élu le moins clivant que nous venons d’élire. Nous avons besoin de cette unanimité et de la mobilisation générale pour défendre le document cadre 2025», estime Noussoura Soulaimana, ex-président de la CFE-CGC, qui appelle à faire évoluer le scrutin de départemental à régional, « avec uniquement des scrutins de liste ».

Une unité de façade

Conciliabules autour de Saoibahadine Ibrahim en attendant le quorum
Conciliabules autour de Saoibahadine Ibrahim en attendant le quorum

Une unanimité qui fait rugir Jacques-Martial Henry : «Nous nous retrouvons dans une situation où c’est la population qui va jouer le rôle d’opposition, puisque les élus refusent d’investir ce rôle ! Vive la démocratie à Mayotte», conclut-il, caustique.

De fait, le nouveau président du département annonçait que l’assemblée dans son entier intégrerait la commission permanente. «Une bonne chose pour les discussions des rapports», estime l’ancien conseiller Saïd Salimé, sur la même longueur d’onde que le conseiller de l’ex-président Zaïdani, I. Aboubacar, « les oppositions se manifesteront sur tel ou tel rapport».

Sous cette façade d’unité et de décor rose bonbon, ce sont d’autres négociations qui se jouent pendant le break d’une heure imposé par la loi : les vice-présidences ne sont pas jouées pour Ahamed Attoumani Douchina qui, avec ses deux partenaires Zaïdani et Chihabouddine, mise sur le donnant-donnant : «nous avons tendu la main tout à l’heure en retirant le candidat d’opposition, nous attendons un retour.»

Faiseur de rois

Saïd Omar Oili aura joué finement
Saïd Omar Oili aura joué finement

Il ne viendra pas. Car un quatrième homme a déjà tiré toutes les ficelles : Saïd Omar Oili (président du Nema, apparenté PS), maire de Dzaoudzi-Labattoir, a réussi le tour de force, avec seulement un binôme Nema élu dans son canton, a concrétiser une majorité UMP-Centre gauche. C’est ce qu’il explique au JDM : «Au lendemain du deuxième tour, les UMP sont venus me voir, mais jamais les MDM. On a donc constitué notre majorité. Avec une balle, j’ai flingué 3 éléphants!» lance-t-il, fier de lui.

Daniel Zaïdani doit encore se mordre les doigts d’avoir préféré le candidat et futur député Boinali Saïd Toumbou qui se présentait aux dernières législatives contre Saïd Omar Oili. Ce dernier ne le lui aura jamais pardonné, «mais je les aurais accueillis à bras ouverts s’il étaient venus me voir cette semaine», répond le nouveau faiseur de rois, un sourire en coin. Leur alliance UMP-Nema-DVD comprend 16 conseillers selon lui.

De son côté, Ahamed Attoumani Douchina, quoique déçu, annonce que c’est le travail qui va reprendre le dessus, «pour être davantage force de proposition que d’opposition». Daniel Zaïdani de son côté quittait rapidement l’hémicycle. Celui qui fut le plus jeune président de département peut encore compter sur sa grande popularité et devrait avoir encore un bel avenir politique devant lui.

Jacques-Martial Henry : la population va jouer le rôle d'opposition
Jacques-Martial Henry : la population va jouer le rôle d’opposition

Comme pour marquer un signal fort, c’est par la lecture de la charte de l’élu local, que Soibahadine Ibrahim Ramadani commence sa mandature : sur le mode des dix commandements, elle rappelle que de tout intérêt personnel le conseiller départemental se gardera, que de son assiduité il se préoccupera et qu’en tant qu’élu au suffrage universel, de ses actes il répondra…

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Décès de notre confrère Faïd Souhaili

139522
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès du journaliste de Mayotte la 1ere, Faïd Souhaili. C’était un confrère d’une grande...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139522
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139522
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139522
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139522
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139522
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com