29.9 C
Dzaoudzi
mardi 18 janvier 2022
AccueilFaits diversBâtiment : 40.000 euros d’amende pour ne pas avoir déclaré des salariés

Bâtiment : 40.000 euros d’amende pour ne pas avoir déclaré des salariés

Une amende de 40.000 euros, un an de prison avec sursis, trois ans de mise à l’épreuve et obligation d’indemniser le Trésor public. Un entrepreneur du bâtiment a été condamné, une nouvelle fois, pour avoir employé des salariés étrangers, parfois en situation irrégulière, en leur faisant miroiter des contrats et des salaires qu’ils n’ont pas toujours obtenus.

Salle d'audienc code pénal sur le bureau du présidentLe délibéré a été rendu hier mais l’audience s’est tenue il y a deux semaines. Dans la salle, on aurait pu constituer une véritable entreprise : 10 hommes, maçons et manœuvres, étaient venus demander des dommages et intérêts, sur les 12 qui poursuivaient le patron indélicat. Ils avaient tous été employés sur des chantiers qui duraient de quelques semaines à quelques mois. Sans contrat, ils n’avaient perçu qu’une petite partie des salaires promis.

Ces salariés étaient allés se plaindre à la Dieccte. A chaque fois, le patron faisait valoir qu’il manquait des pièces pour rédiger les contrats et déclarer son personnel.

Le patron est un habitué des tribunaux. Il avait déjà été condamné à quatre reprises : en avril 2008 à trois mois de prison avec sursis et 2.000 euros d’amende pour avoir employé des étrangers sans autorisation, en février 2010, 200 euros d’amende pour circulation sans assurance, en septembre 2011 à 400 euros d’amende pour conduite sans permis et enfin en février 2012 à 8 mois de prison avec sursis et une mise à l’épreuve d’un an pour abandon de famille.

Le procureur avait souligné cette concurrence déloyale pour les entrepreneurs qui, eux, se plient à la législation mais aussi le danger encouru par ces salariés non déclarés sur des chantiers qui peuvent s’avérer dangereux. Il avait demandé 10 mois de prison avec sursis et 3 ans de mise à l’épreuve.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Suspension de la grève des conducteurs Halo des secteurs Nord et...

139131
Le réseau Halo informe ses usagers de la suspension de la grève de conducteurs qui a débuté le 10 janvier 2022 dans les bassins...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139131
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139131
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139131
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139131
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139131
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com