Départementales: fin des opérations de vote. Des incidents à Dzoumogné et Kawéni

2
69

Gendarmerie et police ont relevé deux incidents lors du 1er tour des départementales ce 22 mars à Mayotte. Les bureaux de vote sont fermés depuis 18 heures.

Les opérations de vote de ce premier tour des élections départementales sont à présent terminées à Mayotte. Le scrutin s’est déroulé dans de bonnes conditions dans l’ensemble du département à deux exceptions près.

Départementales 2015 logo Une3D’abord à Dzoumogné, deux incidents ont marqué la journée. Un premier bureau de vote a été bloqué une dizaine de minutes en fin de matinée avant d’être rouvert au public.
Mais dans un 2e bureau, le blocage a été nettement plus lourd. Une quarantaine de femmes en colère empêchent depuis la fin de matinée les électeurs de pénétrer dans le bureau de vote. Il n’y a que 17 électeurs qui ont réussi à accomplir leur devoir de citoyen.

Ce mouvement de colère qui montait tout au long de la semaine provient de l’annulation de certaines procurations par la mairie pour non-conformité de l’état civil des personnes avec les noms portés sur les listes électorales.

Agitation à Kawéni-Poste

L’autre incident majeur est à relever du côté de Kawéni-Poste. Le bureau avait ouvert avec 30 minutes de retard ce matin mais c’est surtout une contestation politique qui a conduit la police à intervenir pour calmer les esprits. Des membres de l’opposition municipale ont pris le président du bureau à partie. Il lui reprochait son manque d’impartialité quant aux procurations. La police municipale également sur place a veillé à ce que le scrutin puisse reprendre rapidement et sereinement.

2 Commentaires

  1. 637949 533882Can I just say what a relief to search out somebody who truly is aware of what theyre speaking about on the internet. You undoubtedly know how to deliver a problem to light and make it crucial. Extra folks want to learn this and perceive this facet of the story. I cant consider youre no more common because you positively have the gift. 26855

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here