28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 19 janvier 2022
AccueilFaits diversDrame de Combani : le meurtrier présumé est «amnésique»

Drame de Combani : le meurtrier présumé est «amnésique»

Quatre jours après les événements tragiques de Combani, le procureur de la République et les gendarmes ont donné une conférence de presse ce mardi après-midi. L’homme est mis en examen pour assassinat, un fait rarissime à Mayotte.

Le procureur de la République Joël Garrigue et le colonel de gendarmerie Jean Gouvart lors de la conférence de presse organisée ce mardi 10 mars
Le procureur de la République Joël Garrigue et le colonel de gendarmerie Jean Gouvart lors de la conférence de presse organisée ce mardi 10 mars

Une affaire de meurtre. L’événement est suffisamment rare pour justifier une conférence de presse du procureur de la République, organisée «pour informer la population de ce qui s’est passé», a indiqué Joël Garrigue. «Depuis un an et demi que je suis à Mayotte, c’est la première fois que je suis face à un véritable meurtre, les faits les plus graves réprimés par le Code pénal».
Un constat partagé par le colonel Jean Gouvart, en poste à Mayotte depuis 3 ans : «les faits de meurtre font partie des crimes et des délits qu’on ne rencontre pas dans la société mahoraise. Mais ils pourraient être amenés à se reproduire avec des bagarres entre jeunes pendant lesquelles ils utilisent des chombos», met en garde le colonel Gouvart.

Les secours et les enquêteurs sur les lieux du drame à Combani, vendredi 6 mars
Les secours et les enquêteurs sur les lieux du drame à Combani, vendredi 6 mars

La fin d’un mariage

Le procureur est donc revenu sur les circonstances de ce drame familial. L’auteur présumé, interpellé ce dimanche, est le mari de l’une des victimes, uni avec elle par un mariage religieux.

Le couple traversait des difficultés et l’homme est allé vendredi matin dans le banga que son épouse partageait avec sa mère pour la convaincre de revenir vivre avec lui. Le ton est monté, l’homme a sorti l’upanga (coupe-coupe) qu’il portait sur lui et il a donné des coups dans un premier temps à son épouse.
Il s’est ensuite tourné vers sa belle-mère. Très violemment frappée à la gorge, la femme a l’artère carotide tranchée. Elle s’effondre et se vide littéralement de son sang. C’est ce qu’a confirmé l’autopsie effectuée ce mardi matin.

Les autres personnes présentes vont à leur tour subir les coups d’upanga donnés par l’individu : sa belle-sœur, qui va perdre une oreille et son beau-frère âgé de 9 ans.

Une amnésie à définir

La scène a duré de longues minutes, suffisamment longtemps pour qu’un témoin vienne à deux reprises pour tenter de ramener le calme au sein de cette famille, en vain.

L'arrivée du procureur sur les lieux pour tenter d'apporter des réponses aux inquiétudes de la population, vendredi 6 mars
L’arrivée du procureur sur les lieux pour tenter d’apporter des réponses aux inquiétudes de la population, vendredi 6 mars

L’homme n’avait semble-t-il pas planifié son geste ni organisé une éventuelle fuite. Au bout de deux jours cachés dans la campagne pour échapper aux poursuites, il s’est rendu sans opposer de résistance à la gendarmerie.

Depuis, les enquêteurs n’obtiennent que peu de réponses lors des interrogatoires. «Il est amnésique», relève le procureur. «Il ne se souvient pas de la quasi-totalité des faits qui lui sont reprochés.»
Peu à peu cependant, des détails lui reviennent. Il pourrait ainsi se remémorer avoir sorti son upanga et donné des coups.
Des expertises médicales vont être effectuées pour déterminer si cette amnésie est réelle, complète ou passagère ou si elle constitue un élément d’un dispositif de défense.

Le colonel de gendarmerie Jean Gouvart et le Lieutenant Ange Valdant commandant adjoint de la section de recherche, félicités pour le travail des gendarmes dans cette affaire par le procureur
Le colonel de gendarmerie Jean Gouvart et le Lieutenant Ange Valdant commandant adjoint de la section de recherche, félicités pour le travail des gendarmes dans cette affaire par le procureur

Mis en examen pour assassinat

Une information judiciaire a été ouverte ce mardi après-midi et l’homme a donc été mis en examen pour assassinat et tentative d’assassinat, une qualification qui pourrait évoluer s’il parvient à se remémorer le déroulement des faits plus précisément.
Il a été placé en détention provisoire après avoir été présenté au juge des libertés et de la détention en toute fin d’après-midi.

Enfin concernant les victimes, l’autopsie étant réalisée, le corps de la femme décédée devrait être rapidement rendu à la famille pour procéder aux obsèques.
Deux des trois blessés sont sortis du CHM dont l’enfant qui a été placé comme neuf autres mineurs dans des familles sous la responsabilité de l’ASE, l’aide sociale à l’enfance.
Une femme est encore hospitalisée.
RR
Le Journal de Mayotte

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Air Austral, Mayotte, La Réunion

L’Etat accorde un nouveau prêt de 20 millions d’euros à Air...

139134
Endettée à plus de 220 millions d'euros, la compagnie réunionnaise demandait depuis plusieurs mois un nouvel accompagnement de l'Etat, très présent déjà en 2020. Un bol d'air qui permet à la compagnie de "sécuriser sa trésorerie"
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139134
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139134
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139134
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139134
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139134
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com