28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilFaits diversEn direct: Renvoi du procès en appel de l’affaire de la tête...

En direct: Renvoi du procès en appel de l’affaire de la tête de cochon

L’audience en appel de l’affaire de la tête de cochon s’est tenue ce jeudi matin. Des rumeurs sur des demandes de renvoi circulaient depuis hier, elles ont été confirmées. En première instance, le jugement avait surpris par sa sévérité.

Pour suivre en direct le déroulement de l’audience, il suffit de rafraîchir ce live.

Chambre d'appel Mdz9h20. Les protagonistes de l’affaire ont quitté la chambre d’appel.  C’est la fin de ce live, merci de l’avoir suivi.

9h13. L’affaire est renvoyée. “La cour considère avoir été mise devant le fait accompli” et n’a guère apprécié.  Mais “considérant la nature et la sensibilité de ce dossier, chacun doit pouvoir prendre la parole”. Ce renvoi est “le seul et le dernier”, prévient le président Schmitt.

L’affaire sera jugée le 21 mai prochain.

9h02. Me Chauvin demande un renvoi de l’affaire, expliquant l’absence de Me Pinelli. Me Chakrina, représentant la commune de Dzaoudzi-Labattoir et Me Cooper pour l’association de la mosquée ne s’y opposent pas. Le procureur en revanche s’oppose à cette demande de renvoi, estimant les arguments non pertinents. “Cette affaire doit être jugée dans un délai raisonnable”, estime-t-il. L’audience est suspendue, le temps pour la cour de trancher.

8h57. Début de l’audience.  Les avocats attendus sont arrivés mais l’affaire semble ne plus mobiliser. Quasiment personne n’est venu assister aux débats.  On est loin de l’ambiance du jugement en première instance.

8h28. L’absence de Maître Pinelli, un des avocats de la défense est confirmée.  Maître Larifou, avocat des parties civiles ayant demandé un renvoi et étant absent, Me Pinelli a choisi de ne pas venir à Mayotte. Ces absences laissent présager effectivement un renvoi de l’affaire.

8h20. C’est encore très calme du côté de la chambre d’appel de Mamoudzou. La greffière vient de déposer les dossiers du jour. Cinq affaires sont programmées dont celle dite de la tête de cochon. Le tribunal doit également prononcer 6 délibérés dans des affaires déjà instruites.

Mosquée du vendredi de Labattoir 1

Le Point sur le dossier. Le 17 septembre dernier, après 4 heures d’audience et en l’absence des prévenus, le jugement sur l’affaire de la tête de cochon tombait.

Les deux femmes poursuivies étaient condamnées à 9 mois de prison dont 6 avec sursis, et le militaire conducteur de la voiture à 6 mois d’emprisonnement avec sursis. Les trois avaient également obligation d’indemniser les victimes à hauteur de 3.000 euros. Si la plainte de la mairie de Labattoir n’était pas jugée recevable, l’association de la mosquée s’était vu accorder 7.000 euros de dommages et intérêts.

Cette «chronique d’une bêtise insondable », comme l’avait qualifiée le juge Rieux qui présidait la première audience revient donc en appel ce jeudi 5 mars 2015.

Pour mémoire, les faits remontent au 1er janvier 2014. Après une nuit de réveillon très arrosée, la femme d’un légionnaire reprenait une idée évoquée au cours de la soirée : déposer une tête de cochon dégusté pendant le repas devant une mosquée de Labattoir. Un couple sur le départ à 4 heures du matin relevait le pari et jetait la carcasse qui avait roulé vers la cour de la mosquée du vendredi.

L’émotion avait été vive. Sans esprit de vengeance, près de 4.000 personnes s’étaient rassemblées pour une marche blanche monstre dans les rues de Petite Terre.
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre