28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilEconomieC’est bientôt l’heure des comptes pour les communes

C’est bientôt l’heure des comptes pour les communes

Alors que François Baroin, président de l’association des maires de France alerte le Premier ministre sur la situation des communes, celles de Mayotte ont commencé à renflouer leurs caisses, mais sortent leurs calculettes et s’interrogent sur les futures recettes foncières. Elles demandent un coup de pouce politique pour sortir du régime qu’elles partagent avec leurs sœurs guyanaises.

Mairie Municipales

L’Association des maires de Mayotte a accueilli favorablement l’amendement de l’Assemblée nationale qui diminuait la dotation de l’Etat (Dotation globale garantie aux communes, DGGC) en proportion des recettes fiscales locales engrangées. C’est ainsi que beaucoup ont pu sortir la tête de l’eau en 2014, Mamoudzou étant la plus dotée avec 10 millions d’euros, Koungou 4 millions, quand Acoua recevait 1,2 million d’euros.

Il s’agit pour rappel de montants des recettes fiscales que devraient percevoir les communes, mais qui ont en réalité été évaluées et versées par l’Etat, pour garantir les finances des collectivités. Et l’Etat recouvre ensuite ce montant.

Mais l’Association des maires de France communique sur une résolution adoptée le 25 février dernier, « dans un contexte difficile « : « une situation financière fragile des communes, l’accroissement des charges liées aux missions de services publics comme le SDIS (les pompiers) ou la collecte et la valorisation des déchets ou encore le surcoût généré par l’indexation des salaires ». Enfin, les maires s’inquiètent d’une « correction à la baisse des valeurs locatives de 30% qui diminuerait les recettes ».

Précisions en avril

Harouna Colo et Thierry Galvain (2è et 3è à gauche) entourés de l'équipe municipale
Thierry Galvain (3e à gauche) travaille en collaboration avec les mairies (ici Mtsamboro)

Si certaines charges doivent être, en partie, compensées par des recettes comme la taxe d’enlèvement des ordures ménagères en 2015, il est vrai que les compétences des communes vont aller en s’accroissant.

A noter que les collectivités d’outre-mer ne sont pas soumises à l’effort budgétaire national demandé par le président Hollande, et qui justifie l’intervention ce jeudi de François Baroin auprès de Manuel Valls.

Pour Jean Desseauve qui dirige le pôle gestion fiscale à la direction des finances publiques (DRFIP), il est trop tôt pour s’inquiéter : « un gros travail est encore en cours pour recenser tous les locaux d’habitation, leurs locataires ou propriétaires, nous aurons la réponse en avril lorsque toutes les informations seront finalisées ». En attendant, les communes perçoivent un acompte d’un douzième chaque mois.

Si pour l’instant les communes sortent gagnantes avec la dotation globale de l’Etat, leur avenir n’est donc pas assuré.

En prenant en compte le contexte de leur montée en compétences, les maires adoptent la présente résolution et posent deux demandes : que les recettes d’octroi de mer ne soient plus plafonnées comme c’est le cas en Guyane, alors que les autres DOM sont dans le droit commun, et que les règles en vigueur dans les autres départements en matière de dotations globales de fonctionnement soient aussi appliquées à Mayotte.

Thierry Galvain, directeur de la DRFIP, souligne qu’on ne peut décemment déshabiller d’un coup le conseil général pour vêtir les communes : « il y a un juste milieu à trouver ».

De son côté, l’Association des maires attend une réponse du gouvernement, sans avoir, pour l’instant, saisi les parlementaires locaux.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre