28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilSantéConjonction pluies et déchets… attention à la leptospirose

Conjonction pluies et déchets… attention à la leptospirose

En 2014, l’ARS a enregistré 104 cas de leptospirose à Mayotte. Une maladie potentiellement mortelle si elle n’est pas soignée à temps. Les rats et les flaques d’eau sont deux facteurs aggravants.

Ramassage des poubelles au milieu des rats
Ramassage des poubelles au milieu des rats

La leptospirose est une infection causée par une bactérie transmises par certains animaux : rongeurs, insectivores et animaux d’élevage comme les bovins ou animaux de compagnie comme les chiens. La maladie se contracte lors d’un contact avec un environnement humide contaminé par les urines de ces animaux, en particulier les rongeurs, par exemple la boue, les flaques d’eau, les rivières, etc.

La bactérie pénètre dans l’organisme en cas de lésions, même minimes. Après quelques jours d’incubation, la leptospirose se manifeste par une fièvre élevée (souvent supérieure à 38,5 °C), des douleurs musculaires et articulaires, des signes digestifs, des maux de tête.

La maladie peut s’aggraver après quelques jours et si elle n’est pas traitée à temps par des antibiotiques, elle peut être mortelle. Dès l’apparition de ces signes, il faut donc consulter un médecin.

Elle demeure un problème de santé publique à Mayotte, puisque de nombreux cas sont diagnostiqués chaque année sur l’île, avec des formes parfois sévères, pouvant nécessiter une hospitalisation.

Protéger efficacement les plaies

Nettoyage d'une rivière
Nettoyage d’une rivière

Ainsi, 104 cas de leptospirose ont été recensés en 2014. Le record a été enregistré en 2011 avec 171 personnes.

La saison des pluies étant une période à haut risque de contracter la maladie, l’Agence régionale de santé océan Indien souhaite sensibiliser à nouveau la population. Elle rappelle que les conditions géographiques et climatiques du département sont favorables à la survie prolongée des leptospires dans le milieu extérieur (sols humides, boues, eaux douces).

Chacun doit donc prendre des mesures d’hygiène en désinfectant et en protégeant les plaies en utilisant des pansements imperméables, en évitant de se baigner en eau douce lorsqu’on est porteur de plaies, même minimes, ou en les protégeant par des pansements imperméables.

Il faut aussi dans la mesure du possible, se protéger par le port de bottes et de gants lors d’une activité qui présente une exposition aux facteurs énumérés : l’agriculture, l’élevage, le travail dans les champs, jardinage, etc. Egalement, éviter de marcher pieds nus, ou en chaussures ouvertes, sur des sols boueux ou en eau douce, surtout après de fortes pluies.

La lutte contre la prolifération des rongeurs passe par le dépôt des déchets dans les poubelles, l’élimination des encombrants, l’entretien de l’environnement de son domicile, ainsi que l’élimination de toutes les sources d’alimentation (y compris les restes de l’alimentation des animaux).

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre