L’IGPN à Mayotte sur une affaire d’interception de drogue

0
68

Police casquetteEnquêtant sur une filière de trafic de bengue (cannabis), trois policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) se seraient fait passer pour de potentiels acheteurs la semaine dernière. Une tactique classique, mais réglementée. Ils doivent en effet en avertir leur hiérarchie et un magistrat, ce qu’ils n’auraient pas fait.

Une faute professionnelle qui rappelle l’affaire des gendarmes du GIR (le Groupe d’intervention régional) mis en cause par leurs informateurs, et qui a incité le procureur Joël Garrigue à saisir l’IGPN (Inspection générale de la Police Nationale) qui atterrit ce mardi à Mayotte.

Si les faits étaient avérés, il pourrait leur être reproché au mois une soustraction de preuves et le non respect d’information de leur hiérarchie. Une enquête administrative et judiciaire vont être lancées.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here