25.9 C
Dzaoudzi
mardi 30 novembre 2021
AccueilEconomieIBS à Kangani : expulsion évoquée lors d’une rencontre Narayanin-Morsy

IBS à Kangani : expulsion évoquée lors d’une rencontre Narayanin-Morsy

Dans ses réponses rendues publiques aux interpellations dont il fait l’objet des délégués du personnel d’IBS mais aussi des sous-traitants de l’entreprise, le préfet s’engage et dévoile les enjeux.

Théophane Narayanin, dit "Guito"
Théophane Narayanin, dit “Guito”

Nous ne sommes plus à un épisode prés de l’affaire Narayanin-d’Achery, depuis que ce dernier a obtenu l’expulsion du Réunionnais qui exploite une carrière à Kangani sur son terrain.

Mais cette fois-ci, il ne se joue pas à la barre du tribunal, mais dans l’arbitrage préfectoral. L’Etat n’a jusqu’à présent jamais fait exécuter la décision de justice, ce que Seymour Morsy a décidé de regarder de plus près.

Le vent du boulet se rapprochant, Théophane Narayanin, dit « Guito », s’est inquiété, et deux courriers signés par ses partenaires-sous-traitants, le Collectif 976 d’Eric Bugna, et par son personnel ont été envoyés au préfet. Ils y résumaient les inquiétudes quant à leur avenir propre.

Dans les réponses qu’il leur fait, le représentant de l’Etat dévoile les cartes pour couper court aux interprétations : oui, il suit bien l’affaire, oui il a discuté avec les dirigeants d’IBS de la « nécessaire application du jugement », et surtout, « M. Narayanin m’a écrit il y a quelques jours qu’il souhaitait qu’on avance ensemble, et je m’en réjouis ».

Rapport de forces

Avec son directeur et aux côtés des ses avocats à l'issue d'un procès, gagné celui-ci
Avec son directeur et aux côtés des ses avocats à l’issue d’un procès, gagné celui-ci

Deux éléments doivent selon Seymour Morsy rassurer les salariés, « cette entreprise pourrait continuer son activité ailleurs », sur un site proche à Longoni, mais aussi les entreprises sous-traitantes qui pourront également travailler avec le successeur d’IBS sur le site de Kangani, qui « donnera de l’emploi en plus et diversifiera les sources d’approvisionnement ».

Ces évolutions sont soumises à arbitrages, certains penchent du côté du préfet qui doit examiner l’instruction de la demande d’autorisation d’exploitation de Guito sur l’autre site dont il est propriétaire, mais aussi donner son aval au projet de filière agricole de Guito « Volaille Soleil Mayotte », d’autres sont favorables à l’industriel qui n’a cessé de se battre pour rester et qui aurait relevé un problème rendant caduque la décision d’expulsion.

On ne sait donc pas si les choses vont évoluer ou stagner. Surtout que depuis deux ans, de procès en procès, Théophane Narayanin met en garde l’Etat contre la situation duopolistique que laisserait son remplacement par le groupe Vinci à Kangani, et la société Colas, autre major du marché à Mayotte.

Le représentant de l’Etat termine ses deux courriers en rassurant les uns, et les autres, « le personnel sera reçu par la Direction du travail », et « une continuité dans l’emploi pour tous », « j’y veillerai personnellement (…) c’est une condition légale en cas de reprise d’activité ».

Il doit rencontrer de nouveau le directeur d’IBS dans les prochaines semaines.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

COI, Mayotte, Seychelles, Comores

Réunion a minima d’une partie des ambassadeurs de la région à...

0
L'ambition de cette rencontre sur la COI s'est réduite comme peau de chagrin au fur et à mesure des impératifs incontrôlables de ses protagonistes....
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan