26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 juillet 2022
AccueilEducationRedoublements à Mayotte : explications du vice-rectorat

Redoublements à Mayotte : explications du vice-rectorat

Mayotte enregistre deux records en matière de redoublement : le score le plus bas en collège, mais le taux le plus fort en lycée. Le primaire est pointé du doigt par le vice-rectorat, mais aussi le manque d’ambition de nos lycéens.

LycéensUn rapport de la Dgesco dévoilé par l’AEF révèle dans quelles académies le taux de redoublement dans le second degré est le plus élevé en France en 2014-2015.

Et Mayotte y joue les extrêmes. Au collège, c’est en Guyane (3,1 %), Martinique (2,8 %), à Aix-Marseille, Nice, Limoges, Lyon et Paris (2,4 %) que l’on redouble le plus. En revanche, c’est à Mayotte (0,8 %), Amiens (1,4 %) et la Réunion (1,5 %) que le taux de redoublants est le plus faible.

Au lycée en revanche, les académies où le taux de redoublement est le plus élevé sont Mayotte (11,4 %), mais également la Guyane (7 %) a contrario de la Guadeloupe (4,1 %) ou de la Corse (4,4%) où les redoublants sont les moins nombreux.

Est-ce à dire que nos profs de collèges sont plus performants ?!… Ou bien des classes surchargées d’élèves en retard qui incitent les établissements à ne pas les garder, comme l’insinuent les syndicats du second degré ?

Un paradoxe facilement explicable pour le vice rectorat. « Je voudrais tout d’abord préciser qu’il n’y a pas de corrélation entre le taux de redoublement et les capacités d’accueil dans nos établissements puisqu’en lycée nous n’avons pas plus de place qu’en collège », indique Thierry Claverie, directeur académique adjoint au vice-rectorat de Mayotte.

« Une grosse marge de progression »

Comme souvent à Mayotte, les problèmes viennent du primaire : « beaucoup d’élèves y redoublent, arrivant déjà avec un voire deux ans de retard en collège. Là, des dispositifs sont mis en place pour les orienter, à l’aide des enseignants ressources pour combler les lacunes, mais aussi par les filières SEGPA ou CAP qui leur sont plus appropriées ». Des élèves mieux pris en charge donc, qui se retrouveraient moins en échec.

Au lycée tout bascule, par une particularité déjà combattue par le précédent vice-recteur : « les bons élèves veulent en majorité aller au lycée professionnel par manque d’ambition. Les élèves en difficulté se retrouvent alors en filière générale par manque de place ».

Le directeur académique le dit haut et fort, « nous savons que le redoublement ne sert à rien », et avoue avoir « une grosse marge de progression dans ce domaine. Nous devons travailler sur le parcours d’orientation des élèves au collège ».

Un effort accru se fait en primaire, « avec la formation des enseignants et la mise en place d’un concours de professeurs des écoles, mais aussi le travail sur la maitrise de la langue française en s’appuyant sur la langue parlée à la maison ».

Des progrès sur les compétences de base qui pourront se traduire par un autre effet, « nous aurons moins de redoublements en primaire, mais sans doute davantage en collège ! ».

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conférence sur le thème de l’accompagnement des orphelins à Mayotte organisée...

139524
Ce dimanche, l’association DYAMA, Maison des orphelins de Mayotte organise à Mronabéja, en partenariat avec le Conseil Cadial et la Fédération des associations Islamiques...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139524
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Assemblée nationale, Mayotte, LR, LIOT, Outre-mer

Les derniers échos ultramarins de l’Assemblée nationale

139524
On sait dans quelle commission vont siéger nos deux députés mahorais. Quant au 10ème groupe politique qui devait être dédié aux députés outre-mer, LIOT, c'est une autre configuration qui émerge

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139524
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139524
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139524
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com