27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilPolitiqueSensibilité des animaux et destruction des scellés : le Sénat statue sur...

Sensibilité des animaux et destruction des scellés : le Sénat statue sur proposition de Thani Mohamed

Le retour du Sénat sur le statut d’êtres vivants doués de sensibilité pour les animaux, bien qu’adopté par l’Assemblée nationale, est un des points de la loi de modernisation du droit, retenus sur proposition du sénateur Mohamed Soilihi.

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi
Le sénateur Thani Mohamed Soilihi

Au cours de sa séance du 22 janvier 2015, le Sénat a adopté le projet de loi relatif à la modernisation et à la simplification du droit et des procédures dans les domaines de la justice et des affaires intérieures, sur le rapport du sénateur mahorais Thani Mohamed Soilihi (PS).

Le Sénat a ainsi adopté, contre l’avis du gouvernement, un amendement du rapporteur qui soumet désormais la destruction des scellés judiciaires au juge des libertés et de la détention, au lieu du procureur de la République.

L’article 3, qui devait permettre au gouvernement de légiférer par ordonnances pour réformer le droit des obligations, a été supprimé, le Sénat considérant qu’il revient au Parlement de se saisir de cette question compte tenu des enjeux.

De même, le Sénat n’a pas maintenu l’article qui modifiait le statut juridique des animaux, « Pourquoi avoir légiféré ainsi à la va-vite sur un tel sujet ? », interroge le sénateur, qui ne comprend pas l’objectif poursuivi d’inscrire la sensibilité des animaux dans le code civil.

Un acte qui a provoqué des remous, l’AFP titrant dans un communiqué, « Pour le Sénat, les animaux ne sont pas des êtres vivants doués de sensibilité », et d’autres appelants à un débat pour faire évoluer leur statut dans le code civil, qui est celui d’un bien qu’on peut louer ou acheter.

Même sort pour l’article qui permettait aux stagiaires à la formation de moniteur d’auto-école de former des candidats à l’examen du permis de conduire, ces articles étant dépourvus de lien avec le texte.

Enfin, en matière de signification pénale par voie électronique, le Sénat a souhaité garantir la fiabilité de l’identification des parties à la communication électronique, ainsi que la fiabilité de la date de réception.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139526
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139526
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139526
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139526
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139526
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139526
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com