L’école de Mayotte se mobilise pour les valeurs de la République

0
79

On l’a vu, il est nécessaire voire indispensable que des échanges aient lieu en milieu scolaire sur la liberté d’expression, et notamment sur la caricature, et sur le recul à avoir lorsque les religions y sont représentées.

Nathalie Costantini
Nathalie Costantini

« La liberté d’expression conditionne l’exercice de nombreux autres droits fondamentaux », note entre autre Amnesty international.

C’est un débat sur le sujet que prévoit la vice-recteur de Mayotte, Nathalie Costantini en rencontrant prochainement les associations partenaires de l’Education Nationale à Mayotte : un Conseil Académique de la Vie Lycéenne exceptionnel se réunira en sa présence, les Comités d’Education à la Santé et à la Citoyenneté des établissements scolaires seront sollicités, « la consultation nationale autour du programme d’éducation civique et morale fera l’objet d’un temps afin de garantir pour tous une formation digne des valeurs de la République », indiquent les services du vice-rectorat.

La représentante de l’Education nationale à Mayotte revient sur les attentats perpétrés à Paris les 7, 8 et 9 janvier : « ils ont visés les valeurs essentielles de notre République que sont la liberté d’expression, la liberté de conscience et le respect des opinions individuelles ».

Pour elle, l’Ecole est un lieu favorable à l’écoute et à l’expression, « que tous les enfants du territoire puissent, par des connaissances éclairées, se forger une opinion. Les acteurs de la communauté éducative, personnels de l’Education Nationale, partenaires associatifs, parents d’élèves et élèves doivent y travailler ensemble ».

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here