Aéroport, prison, collèges… Les nouveaux équipements de Mayotte en 2014

0
192

L’année 2014 a été riche en livraison d’équipements pour Mayotte. La fin de quelques grands chantiers ont changé le visage de notre département.

L'intérieur de la nouvelle aérogare de Mayotte avant son ouverture au public
L’intérieur de la nouvelle aérogare de Mayotte avant son ouverture au public

Mayotte n’avait pas connu la mise en service d’autant d’équipements importants depuis très longtemps. C’est d’abord la nouvelle aérogare à Pamandzi qui a créé l’événement. Le 14 mai dernier, l’aéroport de Mayotte s’offre un bâtiment élégant. Premiers enregistrements de passagers, premières ventes pour les commerçants et un premier vol officiel le jeudi 15 mai à 9h15, l’ouverture au public et aux compagnies aériennes se fait sans difficultés majeures.

Mayotte dispose désormais d’une structure aéroportuaire capable d’accompagner le développement du département. C’est le Président de la République, en visite à la fin du mois d’août, qui a inauguré l’équipement, en renvoyant la piste longue à plus tard. Un «petit» allongement de la piste est néanmoins obligatoire avant 2018 pour se conformer aux normes européennes.

Ouvrir des écoles pour fermer des prisons

Un établissement moins fréquenté mais néanmoins nécessaire a également accueilli ses premiers utilisateurs : la maison d’arrêt de Majicavo. Même si l’expression n’est pas tout à fait adéquate, elle a «ouvert ses portes» début juin.

Christiane Taubira et Nathalie Boisseau devant la Maison d'arrêt le 15 octobre 2014
Christiane Taubira et Nathalie Boisseau devant la Maison d’arrêt le 15 octobre 2014

La construction de ces nouveaux bâtiments était particulièrement urgente. Les rapports s’accumulaient en effet, décrivant des conditions d’enferment difficiles notamment pour les mineurs. L’ensemble n’est pas encore achevé. Les quartiers des mineurs et des femmes seront terminés en 2015.
Cette fois, c’est la garde des sceaux, ministre de la Justice, Christiane Taubira qui a laissé son nom sur la plaque d’inauguration en octobre, l’occasion pour elle d’user de formules dont elle a le secret : «Chaque fois que vous ouvrirez une école, vous fermerez une prison».

Plus de classes dans le secondaire

Du côté des établissements scolaires justement, si la livraison d’écoles est toujours au point mort, dans le secondaire des chantiers se sont achevés. Le lycée Bamana de Mamoudzou compte 18 classes supplémentaires (612 places), le collège de Doujani dispose de 10 salles de plus et celui de Bandrélé 4 salles. Et dans l’attente de la livraison du collège de Majicavo, Kawéni a vu la création d’un nouveau collège en modulaire. Le K3 avec ses 660 places a ouvert à la rentrée de septembre.
Les installations sportives autour des établissements font parties des chantiers à venir avec 3 millions d’euros pour les deux prochaines années.

François Hollande  bord de l'amphidrome George Naouda, inauguré le 22 août
François Hollande à bord de l’amphidrome Georges Naouda, inauguré le 22 août

Côté transport, la nouveauté de l’année est l’amphidrome Georges Naouda. Il assure les traversées en Petite Terre et Grande Terre, comme a pu le constater François Hollande qui a dévoilé la plaque d’inauguration.

D’autres nouveautés ont changé notre année, de l’amélioration du réseau routier à l’ouverture de nouveaux bureaux de poste (sur Petite Terre ou à Mtsapéré). Quant au centre-ville de Mamoudzou, il a vu s’élever un nouveau bâtiment de prestige. Le siège de la SIM, avec sa structure orange, domine désormais la place de l’ancien marché.

L’année 2015 sera probablement moins riche en nouveautés mais les dossiers européens qui commencent à être déposés en cette fin d’année nous promettent de belles réalisations pour le futur.
RR
Le journal de Mayotte

Le nouveau siège de la SIM
Le nouveau siège de la SIM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here