29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilEconomieComment se porte l’économie mahoraise

Comment se porte l’économie mahoraise

L’IEDOM* a publié sa note sur l’état de l’économie mahoraise au 3e trimestre. Mayotte connaît une activité en dent de scie, incapable de s’installer durablement dans une dynamique.

Chantier Les patrons n’ont pas le moral. Avant même de recevoir la nouvelle contribution économique territoriale, l’IEDOM notait que durant le 3e trimestre, l’indicateur du climat des affaires (ICA) chutait de 3 points pour se retrouver sous sa moyenne de longue période. «Les chefs d’entreprise éprouvent toujours des difficultés à recouvrer la confiance dans l’évolution de la conjoncture et adoptent des comportements économiques variables», note l’IEDOM.
Ils ne réagissent en effet pas tous de la même façon, ce qui donne une évolution «erratique» de l’ICA depuis le début de l’année, les fameuses dents de scie.

Ce qui est inquiétant pour l’économie mahoraise est l’origine de ce tassement du climat des affaires : il est autant la conséquence des réalisations peu satisfaisantes du 3e trimestre que des anticipations négatives pour le 4e trimestre.

Evolution du nombre de demandeurs d'emploi
Evolution du nombre de demandeurs d’emploi

Emploi : les offres marquent le pas

Logiquement, dans ce contexte, le marché du travail se dégrade à nouveau. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (DEFM A) enregistre une nouvelle hausse (+1,3%). Les chômeurs comptabilisés sont 9.551 à Mayotte au 30 septembre 2014, un chiffre qui n’a évidemment qu’une signification relative dans notre département. Néanmoins, la tendance à long terme est nette : «en glissement annuel, la demande d’emploi augmente fortement (+53,3 %), et, plus particulièrement, pour les hommes (+86,2 %) et les personnes de moins de 25 ans (+93,5 %).»

Là encore, un chiffre inquiète : ce 3e trimestre voit les offres d’emploi diminuer, même si sur un an, elles continuent de s’accroître vigoureusement (+56,0 %).

Ménages : indicateurs au vert

Des côté des ménages, alors que les hausses de prix sont devenues plus raisonnables, la consommation se maintient, confirmant sa bonne orientation depuis le début de l’année.
Tous les indicateurs sont au vert, hormis les crédits à la consommation qui diminuent de 2,0 %. Mais ils avaient atteint un niveau record au deuxième trimestre avec une augmentation exceptionnelle de 12,3 %.

Indicateur du climat des affaires : en baisse
Indicateur du climat des affaires : en baisse

Les importations de biens destinées aux ménages sont en augmentation comme par exemple les biens d’équipement du foyer (+4,1 %). C’est aussi le cas du marché automobile qui connaît une croissance de 12,3 % des immatriculations de véhicules neufs.
Du coup, «les commerçants jugent leur activité favorable au troisième trimestre et prévoient une évolution positive au quatrième», relève l’IEDOM.

Importations de ciment en chute libre

Fait étonnant, les importations sont en baisse, plombées par deux chiffres : les importations d’énergie qui chutent de 9% et surtout celles de ciment qui s’effondrent (-52,6%). L’activité «détériorée» dans le bâtiment peine à se redresser depuis le début de l’année. Les chefs d’entreprise «n’ont aucune visibilité à court terme sur le niveau de leurs carnets de commandes», précise l’IEDOM.

L’activité globale progresse néanmoins légèrement au troisième trimestre, tout en demeurant cependant à un niveau faible.
A noter que le développement de l’activité touristique continue d’être rêve qui peine à se concrétiser : ce trimestre, le nombre de passagers à baissé à l’aéroport de Mayotte (-2,3 %) malgré une hausse du nombre de vols (+1,5 %).

Perspective d'investissement à Mayotte
Perspective d’investissement à Mayotte

Perspectives peu réjouissantes

Après les constats, les prévisions. Et ce que l’IEDOM lit dans sa boule de cristal n’est guère réjouissant. «Après le redressement observé au deuxième trimestre, les intentions d’investir chutent fortement au troisième trimestre», note l’Institut. «Ces prévisions sont particulièrement en repli dans les secteurs du commerce et des services marchands où les soldes d’opinion sont également devenus négatifs.»
On l’a compris, ce n’est pas encore en cette fin d’année que l’économie mahoraise s’installera dans un optimisme sans faille.
RR
Le Journal de Mayotte

*IEDOM: institut d’émission des Départements d’Outre-mer

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...