27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEconomieEDM suspend sa phase de tests pour «ramener de la sérénité»

EDM suspend sa phase de tests pour «ramener de la sérénité»

L’électricien mahorais annonce un plan d’urgence après les 3 blackouts de début décembre. Cette crise pourrait coûter des millions d’euros à EDM qui annonce une attention particulière portée à ses clients.

Yacine Chouabia veut ramener la sérénité autour d'EDM
Yacine Chouabia veut ramener la sérénité autour d’EDM

Yacine Chouabia, le directeur général d’EDM est rentré de Paris hier après avoir mobilisé des équipes d’experts métropolitains sur les difficultés que rencontre actuellement la société dans la phase de test de ses nouveaux matériels. Il réunissait la presse ce vendredi matin pour une série d’annonces mais aussi pour saluer la mobilisation des salariés de l’entreprise.

Un plan d’urgence.
Le directeur annonce un plan d’urgence en 4 points. C’est d’abord la mobilisation «des meilleurs de Mayotte et de métropole.» Et bonne nouvelle : ces experts ont trouvé les raisons des pannes qui ont affecté les nouveaux matériels mis en service sur notre réseau.

Le point le plus spectaculaire de ce plan est l’annonce de l’arrêt de la phase de tests. «A partir de ce soir ou demain matin au plus tard, on arrête les tests sur les nouveaux ouvrages, les postes sources (transformateurs) et la centrale. Je veux qu’on revienne à plus de sérénité sur le réseau électrique et qu’on minimise les problèmes d’alimentation au moment des fêtes», indique Yacine Chouabia. Ces tests devraient reprendre durant la 2e semaine de janvier, après que toutes les procédures aient été revues.

EDM L'entrée du siègeTroisième point, le renforcement des équipes d’astreintes. En plus des personnels mobilisés en astreinte sur le réseau, une équipe d’astreinte a été créée pour les postes sources, «ce qui a déjà permis un record de réalimentation lors du dernier blackout. Les premiers clients ont été réalimentés en 6 minutes 22 secondes et tous les clients ont été reconnectés en moins de deux heures. On n’avait jamais vu ça», se félicite Yacine Chouabia.

Dernier point de ce plan d’urgence, l’intervention d’EDF qui va venir appuyer le travail d’EDM pour aider au redémarrage de la phase de tests de janvier. «Je ne peux pas garantir zéro défaut mais on va tout faire pour qu’il y en ait le moins possible.»
«On fait appel à notre actionnaire et à la solidarité nationale pour passer ce cap qui est historique aussi bien par le gap technologique que l’on vit et par le nombre d’incidents généralisés.»

Depuis le 5 novembre, la ligne de 90.000 volts achemine le courant jusqu'à Kawéni
Encore un mois de tests pour les transformateurs (postes sources) et trois mois pour la centrale de Longoni

La reprise des tests en janvier.
Ces tests étant nécessaires pour faire fonctionner durablement les nouveaux équipements du réseau d’EDM, ils vont donc reprendre en janvier. Pour les nouveaux transformateurs (postes sources) qui assurent le passage du courant de 90.000 à 20.000 volts, cette phase devrait durer un mois. Pour les nouveaux matériels de la centrale de Longoni, ces tests devraient s’étaler sur 3 mois.
«EDF a une grande expérience de la mise en route de nouvelles centrales, ce qui n’est pas notre cas. Nous avons seulement mis en service 3 centrales en 15 ans. Leur expertise sera très importante pour nous.»

L’impact de cette crise.
Le coût financier pour l’entreprise pourrait se monter à plusieurs millions d’euros. Mobilisations d’experts, allongement de la phase de tests, manque à gagner par le biais du système de subventions lié au retard de la mise en service des nouveaux matériels… l’ardoise va être lourde même si rien n’est encore chiffré.

«Ce qui fait le plus mal c’est l’impact sur la population et donc sur l’image de la société», explique Yacine Chouabia. Le directeur général rappelle qu’EDM a énormément travaillé ces dernières années, le nombre de blackouts passant de 37 en 2004 à 5 cette année. «Il ne faut pas que tout ce qui a été fait soit gâché par ce mois de décembre».

Une attention portée aux clients.
Les clients sensibles sont contactés à chaque coupure. En dehors des structures vitales pour le territoire (hôpital, aéroport, préfecture, EDM…), le «plan électro-secours» permet de contacter les personnes qui, par exemple pour raison médicales, ont besoin d’alimentation électrique pour leur matériel.

Yacine Chouabia veut ramener la sérénité autour d'EDM
Yacine Chouabia veut ramener la sérénité autour d’EDM

Des plaintes et des demandes de dédommagements commencent à arriver. Aux clients mécontents, se rajoutent ceux qui font valoir des matériels «grillés» par une surtension au moment du retour du courant. Yacine Chouabia promet des procédures plus souples et moins regardantes sur les nécessaires justificatifs à présenter.

En revanche, aucune ristourne sur les factures n’est prévue. «Nous avons le tarif électrique le moins de cher de France», rappelle le directeur et les factures des clients ne couvrent que 30% du coût réel de la production électrique à Mayotte. Le reste étant assuré un fonds national (CSPE). En résumé, on ne peut pas demander à la solidarité nationale de payer un peu plus pour nos problèmes locaux.

Une phase difficile mais nécessaire.
EDM insiste sur l’utilité de cette phase de tests qui a permis d’identifier des problèmes avant la mise en route définitive et donc avant le départ des fournisseurs qui auraient considéré que leur travail de livraison était terminé.
«Cet impact-là, on l’a maintenant, on ne devrait plus l’avoir dans l’avenir. Ce sont des matériels pour les 40 prochaines années. Nos enfants ne comprendraient pas qu’on n’affronte pas ces problèmes aujourd’hui pour avoir un réseau performant pendant plusieurs décennies.»
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139126
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139126
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139126
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139126
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139126
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139126
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com